YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.


Leave a comment

On Victoria Day… | Sur la Fête de la reine…

Okay, so we know Victoria Day was actually yesterday, but we thought  a quick history lesson would be helpful in getting us back into the groove after this long week-end!

Trivia question for you! Was Victoria Day really Victoria’s day?

Queen Victoria | La Reine Victoria

Queen Victoria | La Reine Victoria

If you answered “no,” then you got it right! Queen Victoria’s Day is actually May 24th.That’s the day she was born!

Now you might ask… why don’t we celebrate Queen Victoria’s birthday on her actual birthday? When Queen Victoria died in 1901, Parliament made her birthday an annual holiday. The law initially called for the holiday to be celebrated every year on May 24. Unless the date fell on a Sunday, in which case Victoria Day would be celebrated on May 25. But, in 1952, Parliament declared that Victoria Day would be celebrated on the Monday before May 24 every year. As a result of this convention, the long weekend sometimes falls well before May 24. This year, for example, May 24 falls on a Sunday, but due to the parliamentary decree, the long weekend ran from May 16 to May 18.

Now second trivia question: why do we celebrate Queen Victoria’s birthday? Well there’s a couple of reasons…

  1. Queen Victoria is credited with turning Ottawa into the nation’s capital in 1857. In fact, in the mid 19th century, Ottawa was just a small logging town far away from the cities of Quebec City, Montreal, Kingston and Toronto. But the selection of Ottawa was strategic. The city was right on the Ontario-Quebec border and was considered a good compromise between Anglophone and francophone politicians of the time! It was also far enough from the U.S. border, in case they tried to invade our dear Canada.
  2. Back in 1867, when the Fathers of Confederation were trying to create the new country, Queen Victoria was Canada’s sovereign. Without her royal consent, it would have been impossible to make Canada a nation of its own. She made it happen, you guys :D

 

Fireworks in Ottawa | Feux d'artifices à Ottawa

Fireworks in Ottawa | Feux d’artifices à Ottawa

Victoria Day is the official name of this holiday, but for some reason, the May 24th weekend is widely known as the unofficial start of summer. Many people call it “the May 24 long weekend,” “the May long weekend,” and nicknames such as “May long” or “May two-four.” So when you watch the recaps on some of the fireworks shows that happened around the country yesterday, or scroll through your Facebook, Twitter and Instagram feeds and see some of the videos and pictures of the holiday, you’ll know a thing or two about Queen Victoria and the actual celebration of this holiday!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bon, nous savons que la Fête de la reine c’etait hier, mais nous avons pensé qu’une petite leçon d’histoire pourrait nous aider a nous remettre dans le bain après cette longue fin de semaine!

Jeu questionnaire les amis! À votre avis, est ce que le jour de la Fête de la Reine est vraiment le jour de la fête de la reine Victoria?

Si tu as repondu “non,” tu as la bonne reponse! La fête de la reine Victoria est enfait le 24 Mai. C’est le jour de sa naissance.

Donc, pourquoi ne célèbre-t-on pas l’anniversaire de la reine, le jour de sa naissance? Lorsque la reine Victoria est morte en 1901, le Parlement a fait de son anniversaire un congé annuel. La loi a d’abord appelé à ce que la fête soit célébrée chaque année le 24 mai, sauf si la date tombait un dimanche, dans lequel cas la fête de Victoria serait célébrée le 25 Mai. Mais, en 1952, le Parlement a déclaré que la fête de Victoria serait célébrée le lundi avant le 24 mai de chaque année. À la suite de cette convention, le long week-end tombe parfois bien avant mai 24. Cette année, par exemple, le 24 mai tombe un dimanche, mais en raison du décret parlementaire, le long week-end a duré de 16 mai au 18 mai.

Maintenant, deuxième question! Pourquoi célébrons-nous l’anniversaire de la reine Victoria? Eh bien il y a quelques raisons…

Ottawa in/en 1857

Ottawa in/en 1857

  1. La reine Victoria est crédité d’avoir fait d’Ottawa la capital nationale en 1857. En fait, au milieu du 19ème siècle, Ottawa était juste une petite ville forestière loin des villes de Québec, Montréal, Kingston et Toronto. Mais le choix d’Ottawa était stratégique. La ville était juste sur la frontière Ontario-Québec et était considérée comme un bon compromis entre les politiciens anglophones et francophones de l’époque! Elle était aussi assez loin de la frontière américaine, au cas où les Américains auraient tenté d’envahir notre cher Canada.
  2. En 1867, lorsque les Pères de la Confédération ont essayé de créer un nouveau pays, la reine Victoria était la souveraine du Canada. Sans son accord royal, il aurait été impossible de faire du Canada une nation à part entière.

 

La Fête de la Reine est le nom officiel de ce congé, mais pour une raison quelconque, le week-end fu 24 mai est largement connu comme le début officieux de l’été. Beaucoup de gens l’appellent «le long week-end du 24 mai», «le long week-end de mai,” et des surnoms tels que «long mai» ou «mai deux-quatre». Alors, quand vous regarderez les récapitulatifs des feux d’artifices à la télé ou si vous êtes pris à regarder toutes les vidéos ou à voir toutes les photos de feux d’artifices sur Instagram, vous aurez quelques informations sur la célébration de cette fête!

The Earth| La Planète Terre


Leave a comment

5 manières éco de passer le Jour de la Terre ce Mercredi! | 5 eco-friendly ways to spend Earth Day this Wednesday

C'est quoi le Jour de la Terre, au juste? | What is  Earth Day about?

C’est quoi le Jour de la Terre, au juste? | What is Earth Day about?

Donc, au cas où vous ne le saviez pas, le 22 Avril est le jour officiellement désigné comme Jour de la Terre! Ce mercredi, des millions de personnes autour du monde exprimeront leur amour pour la planète Terre en étant plus respectueux de l’environnement et en faisant des activités qui feront du monde un endroit plus propre et plus sain! Alors pourquoi ne pas se joindre à eux? Le Jour de la Terre devrait être tous les jours, mais nous savons que cela pourrait ne pas être une attente réaliste, donc nous espérons vraiment que vous rejoindrez les millions en faisant au moins une chose qui va faire de notre planète un meilleur endroit pour vivre :)

Il y a beaucoup de façons d’aider à garder notre Terre agréable et propre. Lisez la suite pour connaitre 5 manières écologiques de passer le Jour de la Terre ce mercredi!

  1. Tout commence le matin! Prenez des douches plus courtes: C’est probablement la façon la plus facile d’être éco! Prendre des douches plus courtes aidera votre ménage à économiser de l’eau et de l’argent (de l’argent que vous pouvez utiliser pour les frais de participation à notre programme EEEE :-P) C’est vraiment une situation gagnant-gagnant.
  2. Prenez un vélo ou le transport en commun: Si vous le pouvez, laissez votre voiture à la maison pour une journée et essayer le vélo ou la marche! Si le travail ou l’école est trop loin pour marcher, prenez le transport en commun ou le covoiturage. Un bus de la ville élimine les émissions de 40 voitures!!!
  3. Faites du bénévolat dans un jardin communautaire: Le jardinage est une merveilleuse façon de réfléchir à quel point nous dépendons sur la terre pour notre survie. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas votre propre jardin ou si vous vivez dans une grande ville! Il suffit de faire une recherche rapide sur Google, et vous devriez être en mesure de trouver au moins un jardin communautaire et nous sommes presque certains qu’ils ne diront pas non à votre aide. De plus, vous aurez la chance de rencontrer de nouvelles personnes!
  4. Nettoyez votre placard et faites don de vos vêtements à une charité: Il n’est pas toujours si evident de le savoir, mais la fabrication de nouveaux vêtements nécessite à la fois de l’énergie et de l’eau, et il y a beaucoup de gens qui n’ont pas les moyens de s’acheter de nouveau habits. Donc, ce Jour de la Terre, pourquoi ne pas nettoyer votre placard et faire don des t-shirts et des shorts que vous ne portez plus depuis des années à une charité locale? Non seulement cela vous allègera votre placard, mais les personnes qui reçevront vos vêtements légèrement utilisé seront vraiment reconnaissant!
  5. Des legumes à gogo | Veggies for days

    Des legumes à gogo | Veggies for days

    Devenir végétalien/végétarien pour la journée: L’élévage de boeufs et les pesticides utilisés sont les principaux contributeurs aux émissions de gaz à effet de serre. En plus, la consommation de la viande peut avoir un effet néfaste sur votre santé. Alors, pourquoi ne pas essayer de manger un délicieux repas végétalien ou végétarien? Si vous cuisinez, n’oubliez pas de choisir des aliments locaux et biologiques qui sont de saison!

Comme vous pouvez le voir, il y a effectivement beaucoup de choses que vous pouvez faire ce Mercredi 22 Avril! Chaque petite chose aide, contribuez à faire de la Terre un endroit plus propre et plus sain pour nous tous!

Bon Jour de la Terre (à l’avance)!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

So in case you didn’t know, April 22 is the day officially designated as Earth Day! This Wednesday, millions of people around the face of the world will express their love for Planet Earth by being more eco-friendly and doing activities that will make the world a cleaner and healthier place. So why not join them? Earth Day should be every day, but we know that might not be a realistic expectation, so we really hope you can join the millions and do at least one thing that will make our planet a better place this Wednesday! Some of these don’t even require that much more effort than you are otherwise used to making :)

There are lots of ways anyone could help out with keeping our world nice and clean. Read on to know 5 eco-friendly ways you can spend Earth Day this Wednesday!

  1. It all starts in the morning! Take shorter showers: This is probably the easiest way to become “greener.” Taking shorter showers will help your household save water AND money (money that you can use towards your participation fee to participate in SWSE, by the way! :-P). It’s a win-win situation.
  2. Ride a bike or take public transit: If you can, leave your car at home for a day and try biking or walking! If work or school is too far away to walk, take public transit or carpool. One city bus eliminates the emissions of 40 cars!!!
  3. Plant something | Plantez quelquechose

    Plant something | Plantez quelque chose

    Volunteer in a community garden: Gardening is a wonderful way to reflect on how much we depend on the earth for our survival. Don’t worry if you don’t have your own garden or if you live in a big city! Just do a quick Google search, and you should be able to find at least one communal garden or rooftop garden and we’re almost certain they won’t turn down your help. Plus you’ll get to meet new people!

  4. Clean out your closet and donate your clothes to a charity: It may not always be so obvious, but manufacturing new clothing requires both energy and water, and there are many people who don’t have money to buy their own. So this Earth Day, why not clean out your closet and then donate those t-shirts and shorts you haven’t worn in years to a local charity? Not only will this make you feel good about lightening your load, but the people who receive your lightly used clothing will be really thankful!
  5. Become a vegan/vegetarian for the day: Both raising beef and the pesticides used are major contributors to greenhouse gas emissions, not to mention that sometimes meat can have a harmful impact on your health. For one day, why not try eating a delicious vegan or vegetarian meal? If you are cooking it, don’t forget to choose local and organic foods that are in season!

As you can see, there are actually plenty of things you can do! From taking shorter showers to riding a bike or becoming vegetarian or vegan for the day, every little thing helps. Either way you help out, you are contributing to making the Earth cleaner and safer for us all!

Happy (early) Earth Day!


Leave a comment

Une matinée avec Mary Burge | A sit-down with Mary Burge

Pensez-vous soumettre une demande de participation au programme Échange Jeunesse Canada (EJC) cet été ou cet automne? Si oui, continuez cette lecture! Nous avons interviewé Mary Burge, qui est une enseignante à St Mary’s Catholic Secondary School à Toronto, dans l’Ontario, et elle nous a fourni un aperçu du programme qui pourrait vraiment être utile aux prochains dirigeants de groupes!

Moi: Salut Mary! Merci de m’avoir accueilli ici aujourd’hui. Comment-allez vous?

Mary: Je vais très bien, merci. Et vous même?

Me: Superbe. Commençons: parlez-moi de vous, du programme EJC et de votre participation en tant que dirigeante de groupe.

Mary: Bien sur. Donc je suis enseignante à St Mary’s Secondary et cela fait maintenant 11 ans que je suis la dirigeante du programme EJC dans mon école. Ce programme est une opportunité offerte aux jeunes de 12 à 17 pour explorer le Canada, rencontrer de nouvelles personnes et pour s’immerger dans des projets communautaires. Les élèves ont la chance d’aller en échange dans une différente région du Canada pour passer une semaine avec une communauté d’accueil. Le programme EJC permet en fait aux adolescents de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles personnes, tout en partageant des informations sur leur communauté d’origine.

Me: Je vois très bien. Merci pour ces détails. Comment avez-vous d’abord entendu parlé du programme?

Mary: À travers du bouche à oreille. J’ai vraiment aimé le concept, et j’ai sauté sur l’opportunité.

Me: Comment fait-on pour participer au programme si on a jamais soumis de demande auparavant?

Mary: La première chose à faire est de soumettre une demande de participation en ligne, via le portail EJC. Ici à St. Mary’s, nous soumettons notre demande le plus tôt possible. Lorsque l’équipe EJC accepte notre dossier, nous commençons la promotion du programme à nos élèves, qui invitent ensuite leurs parents à des réunions avec mon équipe. Au cours de ces réunions, nous expliquons le programme aux parents, présentons les avantages et encourageons les élèves à participer.

Me: Ok. Ce programme est-il populaire dans votre école?

Students at an YEC exchange

Des élèves EJC à Edmonton, AB | YEC students in Edmonton, AB

Mary: Il est vraiment populaire. Chaque enfant qui a participé à l’échange le met en tête de course sur la liste des choses à faire avant de finir le lycée. La majorité de nos voyages sont sursouscrites.

Me: Wow! Cela veut dire que le programme a plein d’avantages, alors!

Mary: Effectivement. Nous avons l’occasion de voyager dans des communautés auxquelles nous n’aurions autrement pas accès… Par exemple, une année, nous avons visité Igloolik au Nunavut. On ne serait jamais allé dans l’Extrême-Arctique, si on ne participait pas à ce programme. Nous nous sommes fait des amis pour la vie! J’envoie souvent des courriels et des cartes de voeux aux enseignants que j’ai rencontrés durant mes visites.

Me: Oh, et du coup vous avez un amis dans pleins de régions Canadiennes. C’est pratique pour aller en vacances! Merci Mary, nous allons conclure maintenant. Avez-vous un dernier mot, ou des conseils que vous aimeriez partager avec d’autres enseignants qui songent à s‘inscrire au programme durant l’été et/ou l’automne 2015?

Mary: Je recommande fortement ce programme. Participez-y! Le processus de préparation est très bien, il y a beaucoup de soutien de la part de l’équipe EJC et beaucoup d’opportunités de formation pour les enseignants. C’est une courbe d’apprentissage facile. Cet échange est vraiment le point culminant de son année scolaire. J’aime l’aventure et j’aime être en mesure d’offrir cette chance aux élèves de mon école.

Me: J’imagine. Alors, à votre avis, qu’est ce que les étudiants tire de cette expérience?

Mary: Ils développent des compétences interpersonnelles fortes. Aussi, les étudiants deviennent de meilleurs communicateurs et de meilleurs dirigeants.

Me: Ce qui est très important… Merci beaucoup pour votre temps aujourd’hui Mary!

Éducateurs, animateurs et dirigeants de groupes de jeunes: soumissez le formulaire d’application pour le programme d’échange EJC‬ de l’été et de l’automne 2015, pour donner à votre groupe la chance de vivre l’expérience d’une vie! La date limite a été prolongée, donc inscrivez-vous dès aujourd’hui: http://applyyec.org.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Are you thinking about submitting an application to participate in the Youth Exchanges Canada (YEC) summer and fall program this year? If yes, read on! We interviewed Mary Burge, who is a teacher at St Mary’s Catholic Secondary in Toronto, ON and she provided some really cool insight for all potential group leaders!

Me: Hi Mary! Thank you so much for seeing me today.How are you doing?

Mary B.: I am doing well, how about you?

Me: Very well thank you! So let’s get started. Tell me about yourself, the YEC and your involvement with our program.

Mary B.: Sure! I am a teacher at St Mary’s Secondary and I have been the YEC group leader at my school for the last 11 years. The YEC program is an opportunity for youth ages 12 to 17 to explore Canada, meet new friends and to get involved in community projects. Students get to go on exchange to a completely different part of the country and stay in a host community for about a week. The Youth Exchanges Canada program is essentially a chance for students to discover new places and people, as well as a chance to share and discover their own community.

Me: Wow, that’s a lot of years. Thanks for telling us about the YEC program. So how did you initially find out about the program?

Mary B.: Through word of mouth! I loved the idea and I jumped right into it.

Me: How does one go about participating in the program if you have never applied to the program before?

Mary B.: The first thing to do is to apply to the program through the YEC online portal. Here at St. Mary’s, we submit our application as early as possible, to get the ball rolling. When the Youth Exchanges Canada team accepts us, we begin advertising the program to our students, who then bring their parents together for meetings with my team. During those meetings, we explain the program to parents, present the benefits and encourage students to participate.

Me: Okay. And how popular is this program at your school?

Des élèves du YMCA Montréal et YMCA Bay of Islands (Terre-Neuve) partagent un repas pendant leur échange. | Some of our students from YMCA Montreal and YMCA Bay of Islands (Newfoundland) share a meal during their exchange.

Des élèves du YMCA Montréal et YMCA Bay of Islands (Terre-Neuve) partagent un repas pendant leur échange. | Some of our students from YMCA Montreal and YMCA Bay of Islands (Newfoundland) share a meal during their exchange.

Mary B.: It’s really popular. EVERY kid who’s been on the exchange tops it as #1 on their high school “to-do list.” Most of the trips are oversubscribed.

Me: Wow! That must mean the program has many benefits then…

Mary B.: Definitely. We have the opportunity to travel out to communities we would otherwise not have access to… For example, we visited Igloolik in Nunavut one year. We would have never made it out to the high Arctic if it weren’t for this program. Also, we make friends for a lifetime! I still email all the teachers I have met through the exchange and send them Christmas cards every year.

Me: Oh, and you get a friend in new parts of Canada. That comes handy when you want to go on vacation! Thanks Mary, we are going to wrap up now. Do you have any wise words or tips you would like to share with teachers who are thinking about getting the ball rolling for their school?

Mary B.: I highly recommend this program. Jump in and try it! The preparation process is great; there is lots of support and training from the Youth Exchanges Canada Team. It’s an easy learning curve, and it gets easier and easier. This exchange is truly the highlight of her school year. I love the adventure and being able to offer the opportunity to students.

Me: I can imagine. So what do you think students take the most out of this experience?

Mary B.: They develop stronger interpersonal skills. Also, students become better communicators and leaders.

Me: That’s important. Well, thank you so much for your time today Mary.

Mary B.: You are very welcome.

Educators, youth workers & youth group leaders: submit an application for the YEC‬ summer & fall exchanges 2015! Give your group the chance to experience the journey of a lifetime. The deadline has been extended, find more info and apply here: https://applyyec.org/.

Auberge+des+Gallant+Maple+Pavilion


Leave a comment

Communities in Focus: Sugar shacking in Quebec | Le temps des sucres au Québec

Students walking towards the sugar-shack to "sugar-off"

Students walking towards the sugar-shack to “sugar-off” | Un groupe d’élèves se dirige vers la cabane à sucre pour manger de la tire

Au Québec, le printemps est généralement signalé par ce que les Québécois appellent «le temps des sucres. » La saison commence habituellement en début Mars et se termine après environ six semaines. À ce temps là, les troncs d’arbres sont mis en saignée, les seaux pour récolter la sève d’érable sont apprêtés et les producteurs acéricoles ainsi que le publique courent vers les érablières du sud du Québec afin de gouter au délice qu’est le sirop d’érable.

Le printemps Québécois s’est vite annoncé cette année. Durant notre visite en Février, nous avons passé une matinée dans une cabane à sucre et avons mangé un petit déjeuner Québécois avec du sirop d’érable, des fèves au lard, des couennes de porc, de la purée de pommes de terre, du bacon, des

pâtés à la viande, des crêpes ET de des bonbons à la tire d’érable.

En parlant de bonbon à la tire d’érable, t’es-tu déjà demandé comment les pros les font? Ben nous, on nous a appris ça durant notre visite! Et en fait, la recette est facile, fun et faisable à la maison… On la partage avec toi- tu pourras peut-etre l’utiliser pour impressioner tes amis avant que l’hiver ne finisse complètement!

This is filter press. It's used to turn sap into maple syrup.

This is filter press. It’s used to turn sap into maple syrup.

TIRE SUR LA NEIGE FAITE MAISON

  1. T’as juste besoin de neige propre, de sirop d’érable et de bâtonnets
  2. Rempli un contenant de neige compactée. Laissez-le dehors ou au congélateur, le temps de faire bouillir le sirop dans une casserole. Certains le font à l’œil, en laissant bouillir le contenu d’une conserve de sirop une dizaine de minutes. À la cabane à sucre, ils utilisent leur thermomètre à bonbons. Celui ci doit indiquer 115 °C (238 °F).
  3. Quand le sirop attint cette température précise, retirez la casserole du feu et faites un test sur la neige pour vérifier la consistance de la tire. Si elle est trop dure, ajoutez un petit peu d’eau et mélangez bien.
  4. Si, au contraire, la tire est trop liquide, poursuivez la cuisson. Avec une cuillère métallique, versez le sirop bouillant sur la neige. Utilisez des bâtonnets de bois (bâtons à popsicle) et faites les rouler sur les lignes après environ 30 seconds.
  5. N’oublie pas de prendre des photos et de nous marquer dessus :D

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Have you ever had meat pie made in Quebec? So good!

Have you ever had meat pie made in Quebec? So good!

Did you know Quebec produces the majority of the world’s maple syrup? The capital of the province, Quebec City, is notorious for all the sugar shacks (cabanes à sucre) that pop up closer to the spring. Doesn’t this make you want to be in Quebec, right at this moment? After all, it’s almost spring!

In Quebec, spring is usually signaled by what Quebecers call “sugaring-off.”

The season usually begins in early March and ends after about six weeks. During that time, tree trunks are tapped, buckets are readied and maple syrup producers and the public flock to the sugar bushes of southern Quebec for a taste of the country’s sweetest export.

Hot maple syrup taffy is being placed on clean snow

Hot maple syrup taffy is being placed on clean snow

This year, spring came early in Quebec and we got to taste some delicious maple syrup during our visit in February. We spent a morning at a sugar shack and had a Quebecois breakfast with maple syrup, baked beans, pork rinds, mashed potatoes, bacon, meat pies, pancakes AND maple syrup taffy.

Now that we’re talking about maple syrup taffy… Have you ever wondered how the pros make maple syrup taffy pops? The guys at the sugar shack walked us through it, and apparently these maple syrup pops can be made at home (we had to grab the recipe for you :)). The recipe is actually pretty simple, easy and fun! You might even get to impress your friends with this!

HOMEMADE MAPLE SYRUP TAFFY

Roll a maple syrup taffy around a popsicle stick

Roll a maple syrup taffy around a popsicle stick

  1. All you really need for this recipe is clean snow, real maple syrup and popsicle sticks.
  2. Just fill a large container with compacted snow. Leave it outside or place it in your freezer while you boil the syrup in a saucepan. You can eyeball it, but keep in mind that cooking the contents of a maple syrup takes approximately ten minutes. The guys at the sugar shack used a candy thermometer, and for a perfect taffy, the thermometer should read 115°C (238 °F).
  3. When your maple syrup reaches that temperature, remove the pan from the heat and make a test on the snow to check for consistency. If it is too hard, add a little water and stir to combine.
  4. If, it’s just too liquid, keep cooking it. Use a metal spoon to pour the boiling syrup over the snow. Use popsicle sticks and roll them on the syrup after about 30 seconds.
  5. Don’t forget to take pictures and to tag us :D
18_Ville_Quebec_logo


Leave a comment

Visiting Quebec City | Une visite à Québec

11026406_10155168023485332_72767157_n

Une vue sur Québec | A view of Québec City

A couple of weeks ago, we embarked on a trip to Canada’s oldest city, Québec City, to visit two of our Youth Exchanges Canada groups during their exchange!

It was a great time! If you’ve ever been to Québec City, you know that there is a wide array of outdoor activities during the winter: the Carnival de Québec, Nordic spas, cross-country and downhill skiing, snowshoeing, skating, sliding, snowmobiling, dog-sledding, and many more! It’s also a great city to learn about Canadian history and heritage. The city has many cool museums, art galleries exhibitions, concerts, symphony orchestra, arts and crafts shops and spectacular special events!

Québec City is just one of those cities that everyone needs to visit at least once in their lives. It’s beautiful and so rich in culture.

It was a pleasure meeting the students of Lord Tennyson and l’École Secondaire de l’Aubier, but boy it was cold! The groups got us caught up on some of the exciting things they had planned for their week away from school: the Carnival de Québec, bowling, tubing and “sugaring off.”

We were fortunate to hang out with the groups during their time at the sugar shack, where we had a delicious Québecois breakfast (baked beans, meat pies, mashed potatoes, bacon, pancakes and MAPLE SYRUP galore), we also learned how maple syrup iss made, and had maple syrup taffy (the best part). We took some pictures, stay on the lookout, there’ll be more on Facebook really soon!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

11022817_10155168025830332_1835242981_n

Elle aime sa bouteille EJC!| She loves her YEC swag!

Il y a quelques semaines, nous avons entrepris un voyage vers la plus ancienne ville du Canada,Québec, pour rendre visite à deux de nos groupes du programme d’Échange Jeunesse Canada!

C’était vraiment le fun! À Québec, il y a le choix entre une panoplie d’activités extérieures: le Carnaval de Québec avec sa foule d’activités, les spas nordiques, le ski de fond et alpin, la raquette, le patin, la glissade, la motoneige, les chiens de traîneau, les visites à l’hôtel de Glace, et on en passe…  La ville est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et c’est l’endroit idéal pour en apprendre d’avantage sur l’histoire et le patrimoine Canadien. Québec a plein de musées, galeries d’art, expositions, concerts, orchestre symphonique, boutiques artisanales et d’évènements spéciaux qui sont spectaculaires!

En fait, c’est juste une de ces ville que tout le monde devrait visiter au moins une fois dans sa vie. C’est tellement beau, et si riche en culture!

C’était vraiment un plaisir de faire la rencontre des élèves de Lord Tennyson et de l’École Secondaire de l’Aubier. Par contre en arrivant, on pensait vraiment qu’on ne réussirait pas à survivre le froid, mais ça allait, finalement :D

Bref, en arrivant les groupes on partager avec nous toutes les activités qu’ils avaient planifié pour la semaine à venir: le Carnaval de Québec, du bowling, du tubing, et une visite à la cabane à sucre!

Tire sur la neige | Maple syrup taffy pops

Tire sur la neige | Maple syrup taffy pops

Nous avons eu la chance de passer du temps avec eux à la cabane à sucre, où nous avons eu un délicieux petit déjeuner Québécois (fèves au lard, pâtés à la viande, des pommes de terre, du bacon, des crêpes et du sirop d’érable à gogo). Nous avons aussi appris comment le sirop d’érable est fait et on a mangé de la tire d’érable (la meilleure partie!)

On a pris plein de photos! Rends-toi sur notre page Facebook pour en voir plus :D

Chris_Hadfield_2011


Leave a comment

Heroes of History: Chris Hadfield | Héros de l’Histoire

“Decide in your heart of hearts what really excites and challenges you, and start moving your life in that direction […] I wasn’t destined to be an astronaut. I had to turn myself into one.”

Pretty bold statement right? Wait, there is more… This statement comes from a man who has been to space more times than any of us ever will.*

But let’s put it in perspective: Chris Hadfield was born in 1959, on a corn farm in Sarnia, ON at a time when Canada had no astronaut program, at a time when such a thing wasn’t even in our country’s foreseeable future.

So Hadfield basically turned himself into an astronaut. He did so by learning mechanics (he graduated university with a bachelor in mechanical engineering), enrolling in air cadets, working his way up through the Royal Canadian Air Force, becoming an experimental test pilot and flying more than 70 types of aircraft between the US and Canada.

In 1995, our hero of the month got the opportunity of a lifetime and seized it. Chris Austin Hadfield made history by becoming the first Canadian to go to space.

Since his first rocket ride, Hadfield has been spreading optimism, excitement and knowledge to/around the world. Remember that astronaut who kept updating us on Twitter, Facebook, Tumblr and Reddit during his space mission?

Well, that’s Chris Hadfield. He is probably the coolest astronaut on the internet. Check-out some of the tricks he’s performed for viewers while 220 miles away from the surface of the Earth.

He made space look cool, and attainable. He is one of those extremely optimistic and inspiring people so many of us look up to. Such an inspiration.

And this takes us back to point zero, about moving our life in the most fitted direction, and turning ourselves into the people we want to be. He demonstrated that through hard, we can make things happen. And that is why he is our Canadian hero of the month.

A great hero to look up to, for 2015, actually.

*Actually, let’s take that back. Maybe you are an (aspiring) astronaut, but in that case, we want you to leave a comment!!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Décidez dans votre cœur les choses qui vous motivent et vous défient, et commencez à dirigé votre vie dans cette direction […] je n’étais pas destiné à être astronaute. J’ai dû me transformer en astronaute. »

C’est assez poignant comme déclaration non? Mais attendez… ce n’est pas tout! Cette phrase provient de quelqu’un qui est parti plus de fois dans l’espace que la plus part d’entre nous.

Mettons-cela en perspective: Chris Hadfield est né en 1959 dans un champs de maïs à Sarnia, dans l’Ontario à une époque où le Canada n’avait pas de programme éducatif d’astronomie, à une époque où un tel programme n’était même pas dans l’avenir proche de notre pays.

Donc, Chris Hadfield s’est transformé en astronaute. Il l’a fait en apprenant la mécanique (il a obtenu son Baccalauréat en génie mécanique), en s’inscrivant aux Cadets de l’Aviation royale du Canada, en devenant pilote d’essai et en effectuant des vols avec plus de 70 types d’avions entre le Canada et les États-Unis.

En 1995, notre héro du mois a obtenu une occasion unique, et l’a saisit. Chris Austin Hadfield a marqué l’histoire en devenant le premier Canadien à aller dans l’espace.

Donc depuis son premier tour de fusée, Hadfield répand l’optimisme, l’enthousiasme et le savoir à travers le monde. Rappelez-vous de l’astronaute qui partageait souvent les détails de sa mission spatial sur Twitter, Facebook, Tumblr et Reddit?

Eh ben, c’était Chris Hadfield. Il est sûrement l’astronaute le plus cool de l’internet! Regardez certaines des choses qu’il a faites pour les téléspectateurs quand qu’il était à 220 miles de la surface de la Terre.

Grace à lui, aller dans l’espace paraissait cool et plus accessible. Il est vraiment optimiste et il inspire beaucoup d’entre nous.

Et nous revoilà vers l’importance de diriger notre vie dans la bonne direction, et de nous transformer pour devenir la personne que nous désirons être. Chris Hadfield a démontré qu’en travaillant dur, tout peut arriver. Et c’est pour ca qu’il est notre héro Canadien du mois.

Un héro pour toute l’année 2015, en fait.


Leave a comment

YMCA YEC Photo Challenge: Ultimate Field Trip | Concours Photo EJC: LA Sortie Y

Featured image

We have an exclusive announcement to make! The YEC’s first Ultimate Field Trip Photo Challenge contest is now underway! We invite program participants to submit images documenting their 2015 exchange, for a chance to win a $20 gift card to either the Apple App Store or the Google Play App Store.

Enter the contest by uploading pictures online (via Twitter, Facebook or Instagram) or by e-mailing the photos to info-yec@ymcagta.org.

Contest details and Submission guidelines:

So this is how it works: all contest participants are encouraged to take pictures of various events, places, etc. during their exchange period (hosting and travel phase), for a chance to be featured throughout the contest period.

Your submission to the Ultimate Field Trip Photo Challenge must be received no later than 11:59 p.m. EST on the last day of every month, between January and June 2015. The YEC will contact all winners within two weeks of the close of the submission period for each particular month.

FYI- photos taken in January and February 2015 must be submitted by 11:59 p.m., on February 28th, 2015.

To be considered for a prize, all your submitted photos must have the primary hashtag “#Yultimatefieldtrip” and one of these secondary hashtags: “#Yexplore” for places/landscapes encountered and visited during the exchange; “#Yconnect” for people, friendships, team-building activities; “#Yengage” for community engagement activities; “#Yheritage” for Canadian heritage/history, landmarks and/or activities.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nous avons une GRANDE annonce à faire: le premier concours photo du EJC va bientôt démarrer, et nous invitons tous les participants du programme à soumettre des photos illustrant leurs échanges 2015, pour la chance de gagner une carte-cadeau de 20 $ utilisable dans la boutique App Store d’Apple et dans la boutique Google Play d’Android.

Inscrivez-vous au concours en téléchargeant des photos en ligne (via Twitter, Facebook et/ou Instagram), ou en envoyant les photos par courriel à info-yec@ymcagta.org.

Détails du concours et procédures de soumission:

Donc voici comment ça va se passer: tous les participants du concours sont encouragés à prendre des photos de différents évènements, lieux, etc. durant la période de leur échange (phase accueil ou phase voyage), pour être figuré sur nos medias sociaux durant la période du concours.

Votre soumission au Concours Photo de LA Sortie Y devra être reçue au plus tard à 23:59 (heure de l’Est), le dernier jour de chaque mois, entre Janvier et Juin 2015. L’équipe de l’EJC contactera tous les gagnants dans un délai de deux semaines à compter de la date de clôture de la période de soumission pour chaque mois.

Pour info- les photos prises en Janvier et Février 2015 devront être soumises avant minuit le 28 Février, 2015.

Pour être admise dans le concours, chaque photo doit avoir un hashtag principal “#LAsortieY”, ainsi qu’un de ces hashtags secondaires: “#Yexplorer” pour les lieux/paysages vus et visités durant l’échange; “#Yrelier” pour les gens, les amitiés, et les activités de groupe; “#Yengager” pour les activités d’engagement communautaire; “#YPatrimoine” pour des activités ainsi que des sites historiques relier à l’histoire et/ou au patrimoine Canadien.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 2,855 other followers