YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.

YMCA Academy hosts Wolastoq Education Initiative in Toronto. April 16, 2019. Photo by Sarah Cowan.


Leave a comment

New Brunswick Teens Explore Toronto’s Rich History & Cultural Diversity Through Exchange | Des adolescents du Nouveau-Brunswick découvrent la riche histoire et la diversité culturelle de Toronto grâce à un programme d’échange

** Le français suit

On April 13, students from Wolastoq Education Initiative, who live on Tobique First Nation reserve in New Brunswick, arrived in Toronto as part of the Youth Exchange Canada (YEC) program. They got acquainted with one another and shared pieces of their culture during a potluck dinner and traditional welcoming ceremony with Indigenous drumming at the home of one of their host families.

Farah and her younger brother Shayden on exchange in Toronto. Photo by Sarah Cowan.

It was just the start to their almost 1-week stay in the city — an adventure 17-year-old exchange student Farah said she wanted to take part in because:

“I’m trying to step out of my comfort zone and meet new people and I thought it would be fun!”

Farah says her favourite part of the exchange was participating in a scavenger hunt. During this activity, the students got to know each other better, and build their leadership, communication, and teamwork skills, all while familiarizing themselves with Toronto and its transit system.

Afterwards, the youth headed to the Roger’s Centre to watch a Blue Jay’s game.

In addition to exploring the city, these exchange students also gave back to it. On day 3, they took the ferry to Centre Island where they helped clean up the beach and YMCA Day Camp areas.

Youth also developed their green thumbs by working in the YMCA Academy’s Community Garden.

2 teen boys talking during Kensington market tour on Youth Exchanges Canada exchange. Photo by Sarah Cowan.Later in the week, YMCA Academy staff members took them on a guided tour of the city, including Kensington Market, Chinatown, University of Toronto’s campus, and the Toronto Public Library. So, they experienced first-hand the diverse cultures of Toronto.

Farah says she would definitely recommend YEC to her friends back home.

“It’s good to meet other kids,” she says. “They have amazing stories!”

Javier, a Grade 12 student at YMCA Academy, loved making connections with the other students from New Brunswick.

“It’s been really fun interacting with new people and getting to know their experiences,” he says.

Group photo of Wolastoq Education Initiative Students and YMCA Academy exchange group. Photo by Sarah Cowan.

Wolastoq Education Initiative will be hosting the YMCA Academy exchange group in New Brunswick from May 18-24.

Interested in taking your class or youth group on an exchange? Apply today!

Follow YEC on Instagram, Facebook, and Twitter to stay connected with other exchanges happening across Canada.

The YMCA Youth Exchanges Program is funded by the Government of Canada.


Le 13 avril dernier, des étudiants de la Wolastoq Education Initiative, qui habitent sur la réserve de la Première Nation de Tobique en Colombie-Britannique, sont arrivés à Toronto dans le cadre du programme Échanges Jeunesse Canada (EJC). Ils ont fait mutuellement connaissance, et ont partagé des facettes de leur culture lors d’un souper-partage et d’une cérémonie traditionnelle de bienvenue à laquelle participaient des joueurs de tambour autochtone. Le souper avait lieu dans la demeure d’une des familles hôtes du groupe d’étudiants.

Farah and her younger brother Shayden on exchange in Toronto. Photo by Sarah Cowan.

Ce n’était que le début de leur séjour de près d’une semaine dans la ville; une aventure à laquelle Farah, une étudiante en échange de 17 ans, tenait à prendre part :

« J’essaie de sortir de ma zone de confort et de faire la connaissance de nouvelles personnes, et je me suis dit que ce serait amusant! »

Farah affirme que son moment favori de ce voyage d’échange a été sa participation à une chasse au trésor. Cette activité a permis aux étudiants d’apprendre à se connaître, et de renforcer leurs aptitudes en matière de leadership, de communication et de collaboration, tout en se familiarisant avec Toronto et son réseau de transport en commun.

Par la suite, les jeunes se sont rendus au Roger’s Centre pour assister à un match des Blue Jays.

En plus de découvrir la ville, les participants au programme d’échange ont également contribué à son embellissement. Lors de la 3e journée, ils ont pris le traversier qui mène à l’Île Centre, où ils ont participé au nettoyage de la plage et des terrains des camps de jours du YMCA.

Les jeunes ont également mis leur pouce vert à l’œuvre dans le jardin communautaire de la YMCA Academy.

2 teen boys talking during Kensington market tour on Youth Exchanges Canada exchange. Photo by Sarah Cowan.Un peu plus tard dans la semaine, des membres du personnel de la YMCA Academy les ont amenés faire une visite guidée de la ville, notamment Kensington Market, le quartier chinois, le campus de l’Université de Toronto et la Bibliothèque publique de Toronto. Cela leur a permis de faire l’expérience personnelle de la diversité des cultures à Toronto.

Farah déclare qu’elle recommanderait sans aucun doute le programme EJC à ses amis.

« Il est agréable de rencontrer d’autres jeunes », souligne-t-elle. « Ils ont des histoires incroyables à raconter! »

Javier, un étudiant de la 12e année qui fréquente la YMCA Academy, a beaucoup aimé établir des liens avec les autres étudiants du Nouveau-Brunswick.

« Ce fut très agréable d’interagir avec de nouvelles personnes et d’en apprendre plus à propos de leurs expériences », mentionne-t-il.

Group photo of Wolastoq Education Initiative Students and YMCA Academy exchange group. Photo by Sarah Cowan.

La Wolastoq Education Initiative accueillera le groupe d’échange de la YMCA Academy au Nouveau-Brunswick du 18 au 24 mai.

Vous désirez faire participer votre classe ou votre groupe de jeunes à un programme d’échange? Inscrivez-vous dès aujourd’hui!

Suivez EJC sur Instagram, Facebook, et Twitter pour en savoir plus sur les autres voyages d’échange en cours à travers le Canada.

Le programme d’Échanges Jeunesse Canada du YMCA est financé par le gouvernement du Canada

This slideshow requires JavaScript.


1 Comment

Rachel’s super sweet Summer Work Student Exchange with the YMCA! | L’échange super cool de Rachel avec le programme Emplois d’été Échanges Étudiants du YMCA!

Image

Hi everyone! My name is Rachel Wong and I participated in the 2013 Summer Work Student Exchange with the YMCA.  At the beginning of the summer I felt that 6 weeks would have been an incredibly difficult time to spend away from home, but by the time I was getting on the train with my new friends to come home, I wanted to turn back the clock and do it all over again. It was such a privilege to go to Quebec to learn French by working with other Quebecois people, living with a host family who took care of me like their own daughter and do so many  new and exciting activities with new friends from all over Canada. It truly was an enriching experience, both culturally and educationally.

Image

There were so many enjoyable and memorable moments on this trip, but the group activities were the icing on the cake. How many teenagers can say that they paid $75 to learn French in Quebec and do cool stuff like zip-lining, rafting, overnight camping, having dinner in a pitch black restaurant, spending the day at a waterpark and a Six Flags amusement park, watch Cirque du Soleil, go on a dance cruise or take a train across Canada, all in the same summer? Every activity that the YMCA had chosen for us to do was incredibly fun and I have memories that will last me a lifetime. There are so many funny stories that I have gathered to tell from these activities that my sister now will roll her eyes and automatically say, “Here she goes again!”

Image

While it was not all fun and games, the ultimate goal of the program was to gain an appreciation for the diversity of Canadian culture and learn French. As time went on, it was a shock to me how different the French in Quebec was as opposed to what I learned in French class at school. There are a lot of colloquialisms and slang terms, and sometimes even English is thrown in every once in a while! (The shock!) I had learned a lot in my 6 weeks, and I feel that now my ability to communicate with Francophones has increased a bit, and the fluidity of my speech is a lot better than it was 2 months ago.

I feel that it would be an understatement to say that this was the summer of a lifetime. I learned so many new things about the Quebecois culture, made new friends and tried new things. Most of all, I discovered that I was capable of a lot more than I originally thought, and that going away from home is not all that bad!

Image

Once I got back I told my sisters that they both had to go on the trip, as well as any friends that I have (or that my sisters have) that are younger than me. I encourage anyone who will be 16 or 17 years old next summer to definitely consider applying in hopes of getting into the program. When I applied in December of 2012, I had no idea what to expect because I had been told by a friend who went the previous summer that the competition is high. As it turned out, I applied extremely early and that was a contributing factor! My biggest piece of advice is to definitely stay on top of the application process and check the YMCA website often to make sure that you are not missing any important paperwork or documents.  The feeling of getting accepted into this program was just incredible, and in retrospect, I am not sure why I felt apprehensive about the whole thing in the first place. It is the experience of a lifetime and if you get the opportunity to go, do it! You will not regret a single thing, I promise you!

Image

For more, check out Rachel’s time in Montreal on her blog.

—–

Bonjour à tous! Je m’appelle Rachel Wong et j’ai participé au programme Emplois d’été Échanges étudiants de 2013 avec le YMCA. Au début de l’été, j’ai pensé que 6 semaines seraient une période extrêmement difficile à passer loin de chez moi, mais dès que je suis montée dans le train avec mes nouveaux amis pour rentrer chez moi, je voulais remonter le temps et tout recommencer depuis le début. J’ai eu le privilège d’aller au Québec pour apprendre le français en travaillant avec d’autres Québécois, de vivre avec une famille d’accueil qui s’est occupée de moi comme si j’étais leur propre fille et de faire d’innombrables activités excitantes avec de nouveaux amis venus de tout le Canada. C’était une expérience véritablement enrichissante d’un point de vue culturel et éducatif.

Durant ce voyage, j’ai passé de nombreux moments agréables et mémorables, et les activités en groupe étaient la cerise sur le gâteau. Combien d’adolescents peuvent se vanter d’avoir payé 75 $ pour apprendre le français au Québec et d’avoir fait des activités géniales comme faire de la tyrolienne, du rafting, du camping nocturne, souper dans un restaurant entièrement dans le noir, passer une journée dans un parc aquatique et un parc d’attractions Six Flags, participer à une représentation du Cirque du Soleil, faire une croisière dansante ou parcourir le Canada en train, et tout ça, au cours d’un seul été? Chaque activité que le YMCA a choisie pour nous était tellement incroyable et restera à jamais dans ma mémoire. J’ai tellement d’histoires marrantes à raconter sur ces activités que ma sœur lève maintenant les yeux au ciel et dit automatiquement : « Et c’est reparti! ».

Il ne s’agissait pas uniquement d’amusement et de jeux. L’objectif ultime de cette expérience était de découvrir et d’apprécier la diversité de la culture canadienne et d’apprendre le français. Plus le temps passait et plus je me rendais compte que le français du Québec était totalement différent du français que j’ai appris à l’école. Il existe beaucoup de termes familiers et d’argot, et on ajoute même des termes anglais de temps en temps! (Quel choc!) J’en ai appris beaucoup durant ces 6 semaines et j’ai l’impression que je peux maintenant un peu mieux communiquer avec des francophones, et je parle maintenant bien plus couramment qu’il y a 2 mois.

Ce serait un euphémisme que de dire que c’était le meilleur été de ma vie. J’ai appris tellement de nouvelles choses sur la culture québécoise, je me suis fait de nouveaux amis et j’ai essayé de nouvelles choses. Et surtout, j’ai découvert que j’étais capable de faire bien plus de choses que je le pensais et que partir de chez soi n’est pas si mal après tout!

Lorsque je suis rentrée, j’ai dit à mes sœurs qu’elles devaient faire ce voyage, ainsi qu’à tous mes amis (ou à tous les amis de mes sœurs) plus jeunes que moi. J’encourage toutes les personnes qui auront 16 ou 17 ans l’été prochain d’envisager de soumettre leur candidature pour avoir la chance de participer au programme. Lorsque j’ai soumis ma candidature en décembre 2012, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, car un de mes amis qui y avait déjà participé l’été précédent m’avait dit que la compétition était féroce. Finalement, j’ai soumis ma candidature très en avance et cela m’a beaucoup aidé! Je vous conseille vivement de suivre de près le processus de candidature et de consulter souvent le site Web du YMCA pour veiller à n’oublier aucun papier ou document important. J’ai ressenti quelque chose d’incroyable lorsque j’ai appris que ma candidature avait été retenue, et en y repensant, je ne sais même pas pourquoi j’appréhendais tout cela depuis le début. C’est l’expérience d’une vie et si vous avez la possibilité de la faire, allez-y! Vous ne le regretterez pas, je vous le promets!


1 Comment

How to put together a good YEC application in five easy steps! | Préparer une bonne candidature au programme Échanges Jeunesse Canada en cinq étapes faciles!

ImageImagine traveling to a different part of  Canada with a group of friends, seeing new landscapes and learning more about Canadian history. For many groups across Canada, this is a reality through the YMCA Youth Exchanges Program.

The YMCA Youth Exchanges Program arranges for groups with youth aged between 12-17 to travel and learn more about Canada with their travel expenses paid for by the Department of Canadian Heritage through Exchanges Canada. Over 200 applications are submitted each year and the Program is able to offer an exchange to about half. The deadline to submit an application Youth Exchanges Canada is quickly approaching – September 30th. Today, we show you how to put together a Youth Exchanges application that will stand out and get you traveling.

1. Make sure your exchange proposal is in line with the Youth Exchanges program objectives. A good example would be to include visiting Canadian heritage sites in your host plan or to visit cultural events so that youth can learn more about Canadian cultures.
2. Be open to your destination. Over 200 applications are submitted each cycle and sometimes it can be challenging to find the right match for your group. The more flexible  you are in your application, the more likely we will be able to make a good match.
3. Be detailed in answering the application questions. It helps our Regional Coordinators get a better understanding of what you would like to achieve in your exchange – help us,  help you!
4. Try your best to match the targets of the Youth Exchanges Program such as group size and age.
5. Be open to your destination! (Can’t say this one enough!)  The Youth Exchanges Program is designed to facilitate as many exchanges as possible. Instead of taking a plane, try proposing lower cost travel methods such as trains or buses.

Good luck with your applications and we hope to see you on an exchange sometime next year!
—–

Imaginez que vous voyagez dans une autre partie du Canada avec un groupe d’amis, que vous voyez de nouveaux paysages et que vous en apprenez davantage sur l’Histoire canadienne. Pour de nombreux groupes dans tout le Canada, ce rêve devient possible grâce au programme Échanges Jeunesse du YMCA.

Le programme Échanges Jeunesse du YMCA permet à des groupes de jeunes âgés de 12 à 17 ans de voyager et d’en apprendre davantage sur le Canada. En outre, leurs frais de voyage sont payés par le ministère du Patrimoine canadien dans le cadre du programme Échanges Canada. Plus de 200 candidatures sont soumises chaque année et le programme peut en retenir environ la moitié. La date limite de soumission d’une candidature au programme Échanges Jeunesse Canada arrive à grands pas, puisqu’il s’agit du 30 septembre. Aujourd’hui, nous vous aidons à présenter une candidature à Échanges Jeunesse qui vous permettra de vous démarquer des autres et ainsi de voyager.

1. Veillez à ce que votre proposition d’échange soit conforme aux objectifs du programme Échanges Jeunesse. Par exemple, vous pourriez inclure la visite des sites du patrimoine canadien à votre plan d’accueil ou la participation aux événements culturels afin que les jeunes puissent découvrir les cultures canadiennes.
2. Soyez ouvert quant à votre destination. Plus de 200 candidatures sont soumises à chaque cycle et, parfois, il est difficile de trouver ce qui correspond le mieux à votre groupe. Plus vous êtes flexible dans votre candidature, plus il sera facile pour nous de trouver ce qui vous correspond.
3. Soyez précis lorsque vous répondez aux questions contenues dans la demande. Cela aide nos coordonnateurs régionaux à mieux comprendre les objectifs que vous aimeriez atteindre dans le cadre de votre échange; aidez-nous à vous aider!
4. Faites votre possible pour respecter les cibles du programme Échanges Jeunesse, telles que la taille du groupe et l’âge.
5. Soyez ouvert quant à votre destination! (On ne le dira jamais assez!)  Le programme Échanges Jeunesse est conçu pour encourager le plus d’échanges possible. Au lieu de prendre l’avion, essayez de proposer des méthodes de déplacement moins chères telles que les trains ou les autobus.

Nous vous souhaitons bonne chance pour votre candidature et espérons que vous participerez à un échange l’année prochaine!