YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.


Leave a comment

Community in focus: Langley, BC

Through the YMCA’s Youth Exchanges and Summer Work Student Exchange programs, Canadian youth have the opportunity of visiting some very cool, sometimes little known places across the country!

Today, we want to tell you a bit about Langley, BC!

The city of Langley is a lively spot which still retains its historical charm. Built on and around a number of natural resources — most notably the Nicomekl River — the city streets often come to an abrupt halt as they reach the water, continuing on the other side without a connecting bridge. One of the easiest ways to get to Langley is by taking the Fraser Highway, but this major roadway narrows down to a single-lane road in Langley’s downtown. Langley residents often nickname this stretch “The One-Way.” In the summer, Douglas Park is a main spot for fun and entertainment, and this is where the annual Arts Alive Festival takes place each August.

À travers les programmes Échanges Jeunesse Canada et Emplois d’Été Échanges Étudiants du YMCA, des centaines de jeunes canadiens ont la chance de visiter différentes communautés à travers le Canada.

Aujourd’hui, nous voulons vous parler de Langley, en Colombie Britannique!

La ville de Langley est un endroit animé, qui maintient un charme historique. La ville est entourée de verdure et de ressources naturelles, notamment la rivière Nicomelk. D’ailleurs, les rues de Langley ont tendance à terminer abruptement à la rivière, et à recommencer de l’autre côté, sans qu’il y ait un pont pour relier les deux moitiés! La meilleure façon de se rendre à Langley est de prendre l’autoroute Fraser, mais cette grande artère devient simplement une rue à double sens au centre-ville, que les résidents de Langley surnomment souvent la “One-Way”. Durant l’été, le Park Douglas est l’endroit idéal pour pratiquer un sport ou assister à un concert, et c’est où se déroule le festival Arts Alive au mois d’août.unnamed


Leave a comment

How to Make the Best of Your Exchange | Comment tirer le meilleur de votre échange?

Image

Being a part of a Youth Exchange is a once in a lifetime opportunity, so why not make the best of it? Here are a few simple things that you can do to make your exchange one of the most memorable experiences in your life.

First of all, limit the amount of time you spend on your cell phone during the exchange. When I was on my exchange to Vernon, British Columbia, I noticed that many of the students were buried in their cell phones. Most of them were more worried about what their friends were doing at home, rather than making new friends on the exchange. If you want to have the best experience possible, I would suggest keeping your cell phone in your pocket and not using it unless you absolutely have to. You only have a short period of time on your exchange, so don’t waste any of it. Go out and explore the world outside of your own home, meet new people and have fun! You’ll miss out if you spend too much time on your phone.

Also, when I was on my exchange, there were a few students that didn’t particularly connect with their billet. My advice to those students on my exchange was to make the best of your time with the group. When I was on my exchange, we did lots of activities as a whole group. We were together almost every second of every day. For those students that couldn’t find common ground with their billet, they could still have fun as a group and they could talk to other students rather than just their billet. If you are in this situation when you are on your exchange, remember to make the best of every moment as a group so that you can still have fun. Don’t let this situation ruin your entire experience. Keep a positive attitude and do your best to not let this impact you.

The last thing to remember is to not be shy. The best part about participating in an exchange like this is getting to know other students from different parts of the country. I participated on my exchange in the fall of 2012, and I still communicate with the students that I met through the exchange every day. When you participate on your exchange, don’t be timid. Get out there and introduce yourself to everyone. Find things that you have in common and make friends. The quicker you make friends, the sooner you can start having fun with each other and it will make your experience even better.

Since you have such a short time on this exchange, you have to try your best to make it worthwhile. So, when you go on your exchange in the future, wherever it may be, remember to keep your cell phone away, enjoy time as a whole group, and don’t be shy. Get out there and have fun! My exchange was one of the best experiences of my life, and this could be the same for you too! Good luck!

Written by Nathan Outridge, Youth Exchanges Participant 2012 and Youth Exchanges Advisory Committee member

—–

Participer à Échanges Jeunesse est une occasion unique, alors pourquoi ne pas en tirer le meilleur? Voici quelques choses simples que vous pouvez faire pour que votre échange soit l’une des expériences les plus mémorables de votre vie.

Tout d’abord, essayez de limiter autant que possible le temps que vous passez au téléphone cellulaire durant votre échange. Lors de mon échange à Vernon (Colombie-Britannique), j’ai remarqué que de nombreux étudiants étaient collés à leur cellulaire. Certains d’entre eux se préoccupaient plus de ce que leurs amis faisaient chez eux, plutôt que de se faire de nouveaux amis dans le cadre de cet échange. Si vous voulez que votre expérience soit la plus agréable possible, je vous suggère de laisser votre cellulaire dans votre poche et de ne l’utiliser que si vous en avez absolument besoin. Votre échange ne dure pas longtemps, alors ne gâchez pas votre temps. Sortez et explorez le monde qui vous entoure, rencontrez de nouvelles personnes et amusez-vous! Vous le regretterez si vous passez trop de temps au téléphone.

Également, durant mon échange, quelques étudiants ne s’entendaient pas particulièrement bien avec leur famille d’accueil. Je leur ai conseillé de profiter pleinement du temps qu’ils passaient avec le groupe. Nous avons fait beaucoup d’activités en groupe durant l’échange. Nous étions ensemble pratiquement chaque seconde de chaque jour. Pour les étudiants qui n’arrivaient pas à trouver un terrain d’entente avec leur famille d’accueil, ils pouvaient toujours s’amuser en groupe, car ils pouvaient discuter avec d’autres étudiants plutôt qu’avec leur famille d’accueil. Si vous êtes dans cette situation durant votre échange, faites en sorte de profiter pleinement de chaque moment en groupe afin que vous puissiez quand même vous amuser. Ne laissez pas cette situation gâcher toute votre expérience. Gardez une attitude positive et faites de votre mieux pour ne pas être affecté par cela.

Dernier conseil : ne soyez pas timide. Ce qu’il y a de mieux durant cet échange est de pouvoir rencontrer d’autres étudiants de différents endroits du pays. Mon échange a eu lieu en automne 2012, et je communique toujours avec les étudiants que j’ai rencontrés tout au long de l’échange. Lorsque vous participez à votre échange, ne soyez pas timide. Prenez les devants et présentez-vous à tout le monde. Trouvez-vous des points communs et faites-vous des amis. Plus vite vous vous faites des amis, plus vite vous pouvez commencer à vous amuser avec les autres, et votre expérience n’en sera que meilleure.

Étant donné que cet échange est très court, vous devez faire de votre mieux pour qu’il en vaille la peine. Donc, à l’avenir, lorsque vous serez en échange, peu importe où, laissez votre cellulaire tranquille, profitez du temps en groupe et ne soyez pas timide. Prenez les devants et amusez-vous! Mon échange était l’une des meilleures expériences de ma vie, et il peut aussi l’être pour vous! Bonne chance!


1 Comment

Rachel’s super sweet Summer Work Student Exchange with the YMCA! | L’échange super cool de Rachel avec le programme Emplois d’été Échanges Étudiants du YMCA!

Image

Hi everyone! My name is Rachel Wong and I participated in the 2013 Summer Work Student Exchange with the YMCA.  At the beginning of the summer I felt that 6 weeks would have been an incredibly difficult time to spend away from home, but by the time I was getting on the train with my new friends to come home, I wanted to turn back the clock and do it all over again. It was such a privilege to go to Quebec to learn French by working with other Quebecois people, living with a host family who took care of me like their own daughter and do so many  new and exciting activities with new friends from all over Canada. It truly was an enriching experience, both culturally and educationally.

Image

There were so many enjoyable and memorable moments on this trip, but the group activities were the icing on the cake. How many teenagers can say that they paid $75 to learn French in Quebec and do cool stuff like zip-lining, rafting, overnight camping, having dinner in a pitch black restaurant, spending the day at a waterpark and a Six Flags amusement park, watch Cirque du Soleil, go on a dance cruise or take a train across Canada, all in the same summer? Every activity that the YMCA had chosen for us to do was incredibly fun and I have memories that will last me a lifetime. There are so many funny stories that I have gathered to tell from these activities that my sister now will roll her eyes and automatically say, “Here she goes again!”

Image

While it was not all fun and games, the ultimate goal of the program was to gain an appreciation for the diversity of Canadian culture and learn French. As time went on, it was a shock to me how different the French in Quebec was as opposed to what I learned in French class at school. There are a lot of colloquialisms and slang terms, and sometimes even English is thrown in every once in a while! (The shock!) I had learned a lot in my 6 weeks, and I feel that now my ability to communicate with Francophones has increased a bit, and the fluidity of my speech is a lot better than it was 2 months ago.

I feel that it would be an understatement to say that this was the summer of a lifetime. I learned so many new things about the Quebecois culture, made new friends and tried new things. Most of all, I discovered that I was capable of a lot more than I originally thought, and that going away from home is not all that bad!

Image

Once I got back I told my sisters that they both had to go on the trip, as well as any friends that I have (or that my sisters have) that are younger than me. I encourage anyone who will be 16 or 17 years old next summer to definitely consider applying in hopes of getting into the program. When I applied in December of 2012, I had no idea what to expect because I had been told by a friend who went the previous summer that the competition is high. As it turned out, I applied extremely early and that was a contributing factor! My biggest piece of advice is to definitely stay on top of the application process and check the YMCA website often to make sure that you are not missing any important paperwork or documents.  The feeling of getting accepted into this program was just incredible, and in retrospect, I am not sure why I felt apprehensive about the whole thing in the first place. It is the experience of a lifetime and if you get the opportunity to go, do it! You will not regret a single thing, I promise you!

Image

For more, check out Rachel’s time in Montreal on her blog.

—–

Bonjour à tous! Je m’appelle Rachel Wong et j’ai participé au programme Emplois d’été Échanges étudiants de 2013 avec le YMCA. Au début de l’été, j’ai pensé que 6 semaines seraient une période extrêmement difficile à passer loin de chez moi, mais dès que je suis montée dans le train avec mes nouveaux amis pour rentrer chez moi, je voulais remonter le temps et tout recommencer depuis le début. J’ai eu le privilège d’aller au Québec pour apprendre le français en travaillant avec d’autres Québécois, de vivre avec une famille d’accueil qui s’est occupée de moi comme si j’étais leur propre fille et de faire d’innombrables activités excitantes avec de nouveaux amis venus de tout le Canada. C’était une expérience véritablement enrichissante d’un point de vue culturel et éducatif.

Durant ce voyage, j’ai passé de nombreux moments agréables et mémorables, et les activités en groupe étaient la cerise sur le gâteau. Combien d’adolescents peuvent se vanter d’avoir payé 75 $ pour apprendre le français au Québec et d’avoir fait des activités géniales comme faire de la tyrolienne, du rafting, du camping nocturne, souper dans un restaurant entièrement dans le noir, passer une journée dans un parc aquatique et un parc d’attractions Six Flags, participer à une représentation du Cirque du Soleil, faire une croisière dansante ou parcourir le Canada en train, et tout ça, au cours d’un seul été? Chaque activité que le YMCA a choisie pour nous était tellement incroyable et restera à jamais dans ma mémoire. J’ai tellement d’histoires marrantes à raconter sur ces activités que ma sœur lève maintenant les yeux au ciel et dit automatiquement : « Et c’est reparti! ».

Il ne s’agissait pas uniquement d’amusement et de jeux. L’objectif ultime de cette expérience était de découvrir et d’apprécier la diversité de la culture canadienne et d’apprendre le français. Plus le temps passait et plus je me rendais compte que le français du Québec était totalement différent du français que j’ai appris à l’école. Il existe beaucoup de termes familiers et d’argot, et on ajoute même des termes anglais de temps en temps! (Quel choc!) J’en ai appris beaucoup durant ces 6 semaines et j’ai l’impression que je peux maintenant un peu mieux communiquer avec des francophones, et je parle maintenant bien plus couramment qu’il y a 2 mois.

Ce serait un euphémisme que de dire que c’était le meilleur été de ma vie. J’ai appris tellement de nouvelles choses sur la culture québécoise, je me suis fait de nouveaux amis et j’ai essayé de nouvelles choses. Et surtout, j’ai découvert que j’étais capable de faire bien plus de choses que je le pensais et que partir de chez soi n’est pas si mal après tout!

Lorsque je suis rentrée, j’ai dit à mes sœurs qu’elles devaient faire ce voyage, ainsi qu’à tous mes amis (ou à tous les amis de mes sœurs) plus jeunes que moi. J’encourage toutes les personnes qui auront 16 ou 17 ans l’été prochain d’envisager de soumettre leur candidature pour avoir la chance de participer au programme. Lorsque j’ai soumis ma candidature en décembre 2012, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, car un de mes amis qui y avait déjà participé l’été précédent m’avait dit que la compétition était féroce. Finalement, j’ai soumis ma candidature très en avance et cela m’a beaucoup aidé! Je vous conseille vivement de suivre de près le processus de candidature et de consulter souvent le site Web du YMCA pour veiller à n’oublier aucun papier ou document important. J’ai ressenti quelque chose d’incroyable lorsque j’ai appris que ma candidature avait été retenue, et en y repensant, je ne sais même pas pourquoi j’appréhendais tout cela depuis le début. C’est l’expérience d’une vie et si vous avez la possibilité de la faire, allez-y! Vous ne le regretterez pas, je vous le promets!


Leave a comment

Learning, always learning | Apprendre… toujours apprendre!

Image

We’re proud of you. As participants of Summer Work Student Exchange, you took a brave first step and moved to a new town/city all by yourself. It can be a little daunting, a little nerve-wracking and also a whole lot of fun all at once.  You did something not many people do at 16 and 17. Because of it, you will gain many life skills during this adventure.

Let’s go over some of the life lessons you may pick up during these coming six weeks:

  1. Self-sufficiency
    With the help of your coordinators and hosts, you were able to navigate yourself through a new city/town and adapt to a new culture and language. Not many people can do at at age 16 or 17. High five for you!
  2. New language skills
    This one was kind of obvious, but now you’ll get to practice all the French/English you want in your new home.
  3. Improved social skills
    Because of possible communication barriers, you may have had to adapt to become better at communicating with someone in your second language. You may not notice it, but every awkward moment you have in miscommunication now becomes life experience in making you a better communicator in the future. Whether your hand gestures become more clear, or you actually improve your second language; just know that your social skills are improving.
  4. More self-confidence
    Doing something new such as moving across the country and throwing yourself into a new culture and language can scary at first, but knowing you’re coping can help you feel more confident in the when faced with new situations.
  5. An appreciation for Canadian culture/travel
    Perhaps this is your first time in a new place. Or maybe you’ve travelled all over Canada before. Whether you like where you’re staying or not, you will have developed a new love for your exchange destination or will at least learn to appreciate all the good things you have at home. Perhaps you will discover you like experiencing new destinations and cultures all the time and this will be the exciting start of realizing you’ve caught the travel bug (which by the way is the best bug to catch).

We hope you’re enjoying your exchange so far. What other new things have you discovered about yourself? Leave us a comment below!


Nous sommes fiers de vous. En tant que participant au programme Emplois d’été Échanges étudiants, il vous a fallu du courage pour faire ce premier pas et vous installer dans une nouvelle ville tout seul. Cela peut-être à la fois un peu intimidant, un peu stressant, mais aussi très amusant. Vous avez fait quelque chose que peu de personnes font à 16 et 17 ans. Grâce à cela, vous allez acquérir de nombreuses compétences pendant cette aventure qui vous serviront tout au long de votre vie.

Passons en revue certaines leçons de la vie que vous allez peut-être tirer durant les six prochaines semaines:

  1. Autonomie
    Grâce à vos coordonnateurs et hôtes, vous avez pu explorer vous-même une nouvelle ville et vous adapter à une nouvelle culture et à une nouvelle langue. Peu de personnes peuvent faire cela à 16 ou 17 ans. Chapeau!
  2. Nouvelles capacités langagières
    Cela paraissait évident, mais maintenant, vous allez pouvoir pratiquer  l’anglais/le français autant que vous le voulez dans votre nouvelle maison.
  3. Amélioration des aptitudes sociales
    En raison des possibles barrières de communication, vous avez dû vous adapter pour améliorer vos compétences afin de communiquer avec une personne dans votre deuxième langue officielle. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais chaque moment embarrassant que vous passez à essayer de vous faire comprendre devient maintenant une expérience de la vie et vous serez ainsi un meilleur communicateur à l’avenir. Peu importe que les gestes que vous faites avec vos mains soient plus clairs ou que vous ayez réellement amélioré votre deuxième langue officielle; une chose est sûre, vous améliorez vos aptitudes sociales.
  4. Meilleure estime de soi
    Faire quelque chose de nouveau, comme voyager dans tout le pays et vous jeter à bras-le-corps dans une nouvelle culture et une nouvelle langue peut paraître effrayant au début, mais savoir que vous surmontez cette épreuve peut vous faire gagner de la confiance lorsque vous serez confronté à de nouvelles situations.
  5. Une appréciation de la culture canadienne et du voyage
    Peut-être est-ce la première fois que vous êtes dans un nouvel endroit? Ou peut-être avez-vous déjà voyagé dans tout le Canada? Que vous aimiez l’endroit où vous êtes ou pas, vous serez tombé amoureux de votre destination d’échange où vous aurez au moins appris à apprécier toutes les bonnes choses que vous avez chez vous. Peut-être que vous vous rendrez compte que vous aimez découvrir de nouvelles destinations et cultures tout le temps, et ce sera alors le point de départ excitant où vous réaliserez que vous avez attrapé le virus du voyage (qui est d’ailleurs le meilleur virus que l’on peut attraper).

Nous espérons que vous appréciez votre échange jusqu’à présent. Quelles sont les autres choses que vous avez découvertes sur vous-même? Laissez-nous un commentaire ci-dessous!