YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.


2 Comments

Testimonial Tuesday: SWSE Alumni Tracey Ma, in her own words |Tracey Ma, participante au programme Emploi d’été Échanges étudiants

 

Tracey, on her way back home to BC on the VIA Train; one of her favourite moments about the whole summer.

Tracey, on her way back home to BC on the VIA Train; one of her favourite moments about the whole summer.

 

Summer ‘s coming up fast, and as you think about what you might like to do this summer, you may be thinking about what it might be like to actually go on exchange with the Summer Works Student Exchange. We talked to SWSE alumni Tracey Ma about her experiences, and the one piece of advice for anyone who’s thinking about applying.

 

YMCA Exchanges: How did you hear about the program?

Tracey: It’s a funny story actually—I had just gotten into a fight with my best friend, and to cool off, I walked into the guidance counsellor’s office at school and picked up the handbook and brochure about SWSE.  It seemed like a cool way to do something different.

Y: What were your expectations before leaving home for the program?

T: Honestly, I didn’t know what to expect.  It was my first time leaving home, and I was pretty eager to see and learn more about the world. I suppose my attitude was, “why not”?

Y: Where did you live and work for the summer? What were your impressions of your new environment?

T: I lived and worked in Gatineau, Quebec. My host family lived in Chelsea, a tiny town just outside of Gatineau. What I remember about Chelsea is just how small it was—“downtown” was about the size of one Toronto city block, there were probably about 10 dirt roads, and the places I frequented the most was the corner store and the ice cream store.

I worked at a kids’ day camp in Gatineau, where I met quite a few other SWSE participants. The funniest part about the day camp was the fact that we had to make up and use nicknames for the whole summer, since the kids weren’t supposed to find out our real names until the end of the summer, when we had a big reveal party. My nickname was “coccinelle” (“ladybug” in French).  I also became close with some of my co-workers, who were a part of a pretty diverse and interesting cast of characters at the camp.

Y: What kind of activities did you do when you weren’t working?

T: We did quite a few things outside of work, especially since I had made a few close friends and we often took trips that we organized ourselves.  We went to Ottawa on a day trip, we went go-karting, we had a beach day at Parc Lac Lémy, and we attended a country music festival, among many other things.  I also spent some time with my host family, who took me further into the Québec countryside to see their extended family.

Y: What are three things that you’ll always remember from your experience at SWSE?

There were so many great memories, but these three in particular stand out for me:
1) the rewarding experience of teaching the day camp kids English and them remembering what I taught them;
2) the overall freedom and carefree feeling that the experience of working and living in another part of the country (without your parents!)provides;
3) the train ride back to British Columbia—that was quite emotional for me, as the 4 day-trip allowed me to see parts of Canada I had never seen before.  Canada has such a beautiful landscape, and not many Canadians get to see it the way SWSE participants did on the trip.

Y: Any advice for those who are thinking about applying for SWSE?

T: Just go for it! You’ve got nothing to lose.

 

Chelsea, QC--where Tracey lived during her time with SWSE.

Chelsea, QC–where Tracey lived during her time with SWSE.

L’été arrive à grands pas et vous réfléchissez à ce que vous aimeriez bien faire cet été. Pourquoi ne pas effectuer un échange dans le cadre du programme Emploi d’été Échanges étudiants? Nous avons discuté avec Tracey Ma qui y a participé, a partagé ses expériences et a donné un conseil à tous ceux qui souhaitent présenter leur candidature.

YMCA : Comment as-tu entendu parler du programme?

Tracey : C’est assez drôle en fait, je venais de me chicaner avec ma meilleure amie, et pour me calmer, je suis allée au bureau du conseiller d’orientation à l’école, et j’ai pris le guide et la brochure du programme Emploi d’été Échanges étudiants. Cela semblait être une bonne idée pour faire quelque chose de différent.

Y : Quelles étaient tes attentes avant de partir et de participer au programme?

T : Honnêtement, je ne savais pas à quoi m’attendre. C’était la première fois que je partais de chez moi et j’avais hâte de voir le monde et d’en apprendre davantage. Je suppose que je partais en me disant : « Pourquoi pas? ».

Y : Où vivais-tu et travaillais-tu l’été? Quelles impressions avais-tu de ton nouvel environnement?

T : Je vivais et travaillais à Gatineau, au Québec. Ma famille d’accueil vivait à Chelsea, une petite ville juste en dehors de Gatineau. Je me souviens juste que Chelsea était vraiment petit. Le « centre-ville » était de la taille d’un pâté de maisons à Toronto, il y avait probablement environ 10 chemins de terre, et les endroits que je fréquentais le plus souvent étaient le magasin du coin et le magasin de crèmes glacées.

Je travaillais dans un centre de loisirs pour enfants à Gatineau où j’ai rencontré pas mal d’autres participants du programme Emploi d’été Échanges étudiants. Le moment le plus drôle au centre de loisirs était le fait que nous devions inventer et utiliser de faux surnoms durant tout l’été, car les enfants ne devaient pas savoir nos vrais noms avant la fin de l’été où nous avions organisé une grande fête à cet effet. Mon surnom était « ladybug » (« coccinelle » en français). Je me suis également rapprochée de certains de mes collègues qui faisaient partie d’un groupe de personnages assez divers et intéressants au centre.

Y : Quel genre d’activités faisais-tu lorsque tu ne travaillais pas?

T : Nous avons fait beaucoup de choses en dehors du travail; en plus, je m’étais fait quelques amis proches et nous faisions souvent des voyages que nous organisions ensemble. Nous avons fait un voyage d’une journée à Ottawa, nous avons fait du kart, nous avons passé un jour à la plage au Parc Lac Lémy et nous avons participé à un festival de musique country, entre autres. J’ai également passé du temps avec ma famille d’accueil qui m’a emmenée un peu plus loin dans la campagne pour rendre visite à sa famille élargie.

Y : Parle-nous de trois choses dont tu te souviendras toujours dans le cadre de ton expérience du programme Emploi d’été Échanges étudiants.

1) L’expérience gratifiante d’enseigner l’anglais aux enfants du centre de loisirs et le fait qu’ils s’en souviennent; 2) l’impression de liberté et d’insouciance que procure le fait de travailler et de vivre dans une autre partie du pays (sans ses parents!), et le voyage retour en train vers la Colombie-Britannique qui était assez émouvant pour moi, car le voyage de 4 jours m’a permis de voir des coins du Canada que je n’avais jamais vus. Le Canada a des paysages tellement beaux, et peu d’entre nous ont la chance de le voir comme nous avons pu le faire.

Y : Un conseil pour ceux qui souhaitent présenter leur candidature au programme Emploi d’été Échanges étudiants?

T : N’hésitez pas! Vous n’avez rien à perdre.


Leave a comment

Community in focus: Langley, BC

Through the YMCA’s Youth Exchanges and Summer Work Student Exchange programs, Canadian youth have the opportunity of visiting some very cool, sometimes little known places across the country!

Today, we want to tell you a bit about Langley, BC!

The city of Langley is a lively spot which still retains its historical charm. Built on and around a number of natural resources — most notably the Nicomekl River — the city streets often come to an abrupt halt as they reach the water, continuing on the other side without a connecting bridge. One of the easiest ways to get to Langley is by taking the Fraser Highway, but this major roadway narrows down to a single-lane road in Langley’s downtown. Langley residents often nickname this stretch “The One-Way.” In the summer, Douglas Park is a main spot for fun and entertainment, and this is where the annual Arts Alive Festival takes place each August.

À travers les programmes Échanges Jeunesse Canada et Emplois d’Été Échanges Étudiants du YMCA, des centaines de jeunes canadiens ont la chance de visiter différentes communautés à travers le Canada.

Aujourd’hui, nous voulons vous parler de Langley, en Colombie Britannique!

La ville de Langley est un endroit animé, qui maintient un charme historique. La ville est entourée de verdure et de ressources naturelles, notamment la rivière Nicomelk. D’ailleurs, les rues de Langley ont tendance à terminer abruptement à la rivière, et à recommencer de l’autre côté, sans qu’il y ait un pont pour relier les deux moitiés! La meilleure façon de se rendre à Langley est de prendre l’autoroute Fraser, mais cette grande artère devient simplement une rue à double sens au centre-ville, que les résidents de Langley surnomment souvent la “One-Way”. Durant l’été, le Park Douglas est l’endroit idéal pour pratiquer un sport ou assister à un concert, et c’est où se déroule le festival Arts Alive au mois d’août.unnamed


Leave a comment >

ImageFor me, Fall is about baking pumpkin-flavoured goodies and being with family. How does this relate to your exchange? Currently Youth Exchanges Canada is in the process of reviewing applications for next year’s exchanges. While we pay the costs of travel, there are other associated costs for each exchange; for example, museum admission fees, food or souvenirs.

This is where baking and pumpkin pastries come in. A good way to fundraise for your exchange could be hosting bake sales in your community, or holding carwashes. Wherever your group’s skill set lies, make use of it and get fundraising!

Here are some other fundraising ideas:

-Arts and crafts sales, selling fair-trade chocolate, hosting dance-a-thons, community lunches, potluck dinners, talent shows, hire-a-youth projects, raffles

—–

Pour moi, l’automne c’est le moment de faire des bonbons au goût de citrouille et d’être avec sa famille. En quoi cela est-il lié à votre échange? Présentement, Échanges Jeunesse Canada est en train d’examiner les candidatures pour les échanges de l’année prochaine. Bien que nous payions les frais de voyage, il y a d’autres coûts associés à chaque échange; par exemple les droits d’entrée aux musées, la nourriture ou les souvenirs.

C’est à ce moment-là que les gâteaux et pâtisseries aux citrouilles entrent en jeu. Pour financer votre échange, vous pourriez organiser une vente de pâtisseries dans votre communauté, ou laver des voitures. Quelles que soient les aptitudes de votre groupe, tirez-en profit et récoltez des fonds!

Voici quelques autres idées de collecte de fonds :

– Vente d’artisanat de création, vente de chocolats issus du commerce équitable, organisation d’un marathon de danse, repas communautaires, repas-partage, concours de variété, projets d’embauche de jeunes, tirages au sort


Leave a comment

The VIA train experience | Expérience du train VIA

Image

Ever wanted to ride Canada’s most famous train, the VIA Rail? This summer over 800+ exchange students got that experience courtesy of the Department of Canadian Heritage and Via Rail.

Here are some photos of what it’s like aboard the train with YMCA’s Summer Work Student Exchange:

Avez-vous déjà voulu voyager dans le train le plus célèbre du Canada, le VIA Rail? Cet été, plus de 800 étudiants en échange ont pu le faire grâce au ministère du Patrimoine canadien et à VIA Rail.

Voici quelques photos prises à l’intérieur du train dans le cadre d’Emplois été Échanges étudiants du YMCA.

ImageImageImage

Image

Eating healthy. Students enjoyed a selection of locally sourced meals including an Alberta beef burger or pancakes with bacon.
Manger santé. Les étudiants ont profité d’une sélection d’aliments locaux, notamment un burger au bœuf d’Alberta ou des crêpes avec du bacon.

ImageImageImage

Passing by a field of sunflowers in Manitoba
Au bord d’un champ de tournesol dans le Manitoba

Image

Jam session with seatmates… to view a video of the song, scroll down to the end of this post
Concert de jazz improvisé avec les voisins de siège… Pour voir la vidéo complète de la chanson, faites défiler ce billet tout en bas

ImageImage

Saying goodbye with the Saskatoon group. See ya later!
C’est le moment de dire au revoir avec le groupe de Saskatoon. À plus tard!

ImageImageImageImageImageImage
A group of students watch a movie to pass time while travelling over the Canadian Shield.
Un groupe d’étudiants regarde un film pour passer le temps tout en parcourant le Bouclier canadien.ImageImage
Getting a breath of fresh air in small town Hornepayne, Ontario
Une bouffée d’air frais dans la petite ville de Hornepayne, Ontario
ImageImageImageImage
Working out on the train- human bench presses
Exercice physique dans le train – portée à bout de bras


4 Comments

Winding down from a YMCA exchange: 7 things you can do instead of missing everyone | Se détendre après un échange avec le YMCA : 7 choses que vous pouvez faire au lieu de vous languir de tout le monde

Image

Going through Summer Work Student Exchange Program withdrawal? So are we. Here is a list of 7 things you can do with your free time..

1. Make a scrapbook of your summer. Or a Facebook album. It will help you relive all the good times you had and the memories you made during the SWSE Program.
2. Get caught up on your reading list. Now’s the time before you have to worry about the stress of school. Were there any books you wanted to read from the start of summer?
3. Go out with your friends. Tell them all about the fun summer you had with the SWSE Program and make them jealous 😉
4. Enroll in language courses. If you don’t practice your English/French regularly, you will most likely lose your skills!
5. Get ready for school. Do you need new school supplies? Do you have your school schedule ready? Get on it, if you’re still not prepared.
6. Keep in touch with friends you met while on exchange. Chat regularly and keep yourself updated with their lives. Perhaps coordinate a visit and a get-together before school starts (if it’s convenient!)
7. Get out and enjoy your last days of summer before school starts! Do everything you’ve wanted to do since the beginning of summer.

—–

Vous êtes nostalgique du programme Emplois d’été Échanges étudiants? Nous aussi. Voici une liste de 7 choses que vous pouvez faire durant votre temps libre.

1. Faites un album de découpures de votre été. Vous pouvez aussi faire un album Facebook. Cela vous permettra de revivre tous les beaux moments que vous avez passés et tous les souvenirs que vous avez eus durant le programme Emplois d’été Échanges étudiants.
2. Reprenez votre liste de lecture. C’est le moment de le faire avant que le stress de l’école ne vous gagne. Y avait-il des livres que vous souhaitiez lire au début de l’été?
3. Sortez avec des amis. Parlez-leur de l’été amusant que vous avez passé avec le programme Emplois d’été Échanges étudiants et rendez-les jaloux 😉
4. Inscrivez-vous à des cours de langue. Si vous ne pratiquez pas votre anglais/français régulièrement, vous perdrez probablement vos compétences!
5. Préparez-vous pour l’école. Avez-vous besoin de nouvelles fournitures scolaires? Votre emploi du temps scolaire est-il prêt? Occupez-vous-en, si vous n’êtes toujours pas prêt.
6. Gardez le contact avec les amis que vous avez rencontrés pendant votre échange. Bavardez régulièrement et tenez-vous au courant des derniers événements de leurs vies. Organisez peut-être une rencontre ou une visite avant que l’école ne commence (si cela est pratique!)
7. Sortez dehors et profitez de vos derniers jours d’été avant le début de l’école! Faites tout ce que vous vouliez faire depuis le début de l’été.


Leave a comment

Learning, always learning | Apprendre… toujours apprendre!

Image

We’re proud of you. As participants of Summer Work Student Exchange, you took a brave first step and moved to a new town/city all by yourself. It can be a little daunting, a little nerve-wracking and also a whole lot of fun all at once.  You did something not many people do at 16 and 17. Because of it, you will gain many life skills during this adventure.

Let’s go over some of the life lessons you may pick up during these coming six weeks:

  1. Self-sufficiency
    With the help of your coordinators and hosts, you were able to navigate yourself through a new city/town and adapt to a new culture and language. Not many people can do at at age 16 or 17. High five for you!
  2. New language skills
    This one was kind of obvious, but now you’ll get to practice all the French/English you want in your new home.
  3. Improved social skills
    Because of possible communication barriers, you may have had to adapt to become better at communicating with someone in your second language. You may not notice it, but every awkward moment you have in miscommunication now becomes life experience in making you a better communicator in the future. Whether your hand gestures become more clear, or you actually improve your second language; just know that your social skills are improving.
  4. More self-confidence
    Doing something new such as moving across the country and throwing yourself into a new culture and language can scary at first, but knowing you’re coping can help you feel more confident in the when faced with new situations.
  5. An appreciation for Canadian culture/travel
    Perhaps this is your first time in a new place. Or maybe you’ve travelled all over Canada before. Whether you like where you’re staying or not, you will have developed a new love for your exchange destination or will at least learn to appreciate all the good things you have at home. Perhaps you will discover you like experiencing new destinations and cultures all the time and this will be the exciting start of realizing you’ve caught the travel bug (which by the way is the best bug to catch).

We hope you’re enjoying your exchange so far. What other new things have you discovered about yourself? Leave us a comment below!


Nous sommes fiers de vous. En tant que participant au programme Emplois d’été Échanges étudiants, il vous a fallu du courage pour faire ce premier pas et vous installer dans une nouvelle ville tout seul. Cela peut-être à la fois un peu intimidant, un peu stressant, mais aussi très amusant. Vous avez fait quelque chose que peu de personnes font à 16 et 17 ans. Grâce à cela, vous allez acquérir de nombreuses compétences pendant cette aventure qui vous serviront tout au long de votre vie.

Passons en revue certaines leçons de la vie que vous allez peut-être tirer durant les six prochaines semaines:

  1. Autonomie
    Grâce à vos coordonnateurs et hôtes, vous avez pu explorer vous-même une nouvelle ville et vous adapter à une nouvelle culture et à une nouvelle langue. Peu de personnes peuvent faire cela à 16 ou 17 ans. Chapeau!
  2. Nouvelles capacités langagières
    Cela paraissait évident, mais maintenant, vous allez pouvoir pratiquer  l’anglais/le français autant que vous le voulez dans votre nouvelle maison.
  3. Amélioration des aptitudes sociales
    En raison des possibles barrières de communication, vous avez dû vous adapter pour améliorer vos compétences afin de communiquer avec une personne dans votre deuxième langue officielle. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais chaque moment embarrassant que vous passez à essayer de vous faire comprendre devient maintenant une expérience de la vie et vous serez ainsi un meilleur communicateur à l’avenir. Peu importe que les gestes que vous faites avec vos mains soient plus clairs ou que vous ayez réellement amélioré votre deuxième langue officielle; une chose est sûre, vous améliorez vos aptitudes sociales.
  4. Meilleure estime de soi
    Faire quelque chose de nouveau, comme voyager dans tout le pays et vous jeter à bras-le-corps dans une nouvelle culture et une nouvelle langue peut paraître effrayant au début, mais savoir que vous surmontez cette épreuve peut vous faire gagner de la confiance lorsque vous serez confronté à de nouvelles situations.
  5. Une appréciation de la culture canadienne et du voyage
    Peut-être est-ce la première fois que vous êtes dans un nouvel endroit? Ou peut-être avez-vous déjà voyagé dans tout le Canada? Que vous aimiez l’endroit où vous êtes ou pas, vous serez tombé amoureux de votre destination d’échange où vous aurez au moins appris à apprécier toutes les bonnes choses que vous avez chez vous. Peut-être que vous vous rendrez compte que vous aimez découvrir de nouvelles destinations et cultures tout le temps, et ce sera alors le point de départ excitant où vous réaliserez que vous avez attrapé le virus du voyage (qui est d’ailleurs le meilleur virus que l’on peut attraper).

Nous espérons que vous appréciez votre échange jusqu’à présent. Quelles sont les autres choses que vous avez découvertes sur vous-même? Laissez-nous un commentaire ci-dessous!