YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.


Leave a comment

My SWSE Summer Experience: Ajay’s job at the Canadian Railway Museum |Mon expérience EéÉé : Le travail d’Ajay au Musée ferroviaire canadien

Ajayswse

Ajay at the Exporail Museum, summer 2014.|Ajay au Musee ferroviaire canadien, ete 2014

 

Just a short while ago, the shortest six weeks of my life came to a close. Even though this exchange was the longest I’ve ever been away from my family, the experiences I’ve had over the past few weeks have made me enjoy close to every second of it.
My name’s Ajay and I’m a 16-year-old French immersion student from Victoria, British Columbia. This summer, as part of the YMCA Summer Work Student Exchange, I got placed at an incredible job: A “public agent” at the Exporail Museum. Exporail, also known as the Canadian Railway Museum, is a train museum located near Montreal, Quebec. With over 50,000 yearly visitors, 160 trains, and over 250,000 artifacts, it is the largest train museum in Canada. As this was my first job, the lessons I learned at the museum were extremely valuable, both to my future in employment, and to my future in general. At the museum I learned how to operate a cash register, how to operate a movie theatre, and I also did a lot of site surveillance. I learned how to answer questions for people, and how to deal with discontent visitors, but, above all, this opportunity greatly improved my French. After just one week in Quebec, due to the fact that I was conversing in French with virtually everyone I interacted with, I became very comfortable in the French language, and began to correct grammatical errors I’ve been making for years. I even started having dreams in French!

I benefited greatly from this job, and the total immersion opportunity it provided me with. I learned so much during my time at Exporail, and I can’t believe it’s already over – part of me wants to stay behind and continue working for the museum. As for my fellow staff at Exporail, they were all hard-working and helpful people, and whenever I needed help or was confused, as I often was in my first few days, they never hesitated to help me. The museum also had a big sense of community between it’s staff, and, when the weather was nice, we’d all eat lunches together outside. Many of the employees were also each other’s best friends. The supervisors were all excellent as well, and I feel like I was working in a very relaxed – yet at the same time professional – environment.

Thanks so much to the YMCA and to Exporail for providing me with this opportunity; I honestly couldn’t have asked for a better job. I only wish I could have stayed a little longer.

 

 

Il a très peu de temps, les six semaines les plus courtes de ma vie se sont terminées. Même si l’échange constituait le moment où j’avais passé le plus de temps loin de ma famille, les expériences que j’ai vécues pendant les dernières semaines m’en ont fait apprécier presque chaque seconde.
Je m’appelle Ajay, j’ai 16 ans et je suis un étudiant en immersion française de Victoria, en Colombie-Britannique. Cet été, dans le cadre du programme Emplois d’été Échanges étudiants du YMCA, j’ai occupé un poste incroyable; celui de « fonctionnaire » au musée Exporail. Celui-ci, également connu sous le nom de  Musée ferroviaire canadien, est un musée ferroviaire situé près de Montréal. Comptant plus de 50 000 visiteurs chaque année, 160 trains et plus de 250 000 artéfacts, il s’agit du plus important musée sur les trains au Canada. Comme il s’agissait de mon tout premier emploi, les leçons que j’ai apprises au musée ont été très précieuses, tant pour mon emploi futur que pour mon avenir en général. Au musée, on m’a enseigné à utiliser une caisse enregistreuse, à faire fonctionner un cinéma et j’ai également beaucoup surveillé le site. J’ai appris à répondre aux questions des gens et à gérer des visiteurs mécontents, mais cette occasion m’a surtout permis d’améliorer grandement mon français. Après seulement une semaine au Québec, je suis devenu très à l’aise avec la langue française puisque je devais converser en français avec presque tout le monde avec qui j’interagissais. En outre, j’ai commencé à corriger des erreurs grammaticales que je faisais depuis des années. J’ai même commencé à rêver en français!

J’ai grandement tiré profit de cet emploi et de l’occasion d’immersion complète qu’il m’a offerte. J’ai tellement appris pendant mon séjour au musée Exporail. Je peine à croire que c’est déjà terminé; une partie de moi souhaite y rester et continuer à travailler au musée. Pour ce qui est de mes collègues de l’Exporail, ils étaient tous très travaillants et aidants. Peu importe si j’avais besoin d’aide ou si j’étais confus, comme je l’ai été dans les premiers jours, ils n’ont jamais hésité à m’aider. Le personnel du musée avait aussi un grand sens de la communauté; quand il faisait beau dehors, nous mangions tous ensemble à l’extérieur. Bon nombre d’employés étaient aussi de meilleurs amis. Les superviseurs étaient également tous très bons. J’ai l’impression que je travaillais dans un environnement très détendu, tout en étant professionnel.

Je remercie grandement le YMCA et Exporail de m’avoir offert cette occasion. En toute honnêteté, je n’aurais pu demander un meilleur emploi. J’aurais seulement souhaité pouvoir rester plus longtemps.


Leave a comment

How to research your exchange location | Comment effectuer des recherches sur votre ville d’échange?

Image

Your hand is shaking. You’re holding the phone and resisting the urge to cheer and do leaps of joy across your room.

You just heard back from us and you’re going on an exchange very soon! So how do you prepare for it?

Besides going through all the materials we give you (that would be a good start), a quick Google search can tell you lots about the town or city you will be going to. Scan facts about population size, the weather and the general culture. This will tell you how to pack, including key items of what to bring. For example, did you know Prince Rupert, B.C. is the rainiest city in Canada? Better pack your rain boots and jacket if your exchange is going to be there. Before being excited about going to Nunavut, did you know that food there is priced significantly higher because of all the shipping fees?

It’s also a good idea to read some travel blogs to find out what the area you’re going to is known for so you don’t miss anything. If you’re going to Saskatoon for example, you don’t want to leave without trying Saskatoon berries! If you’re going to Montreal, a city well-known for it’s culinary culture, it’s best not to try any new fad diets the week before travelling because it will be difficult to keep up with while on your exchange. Be informed on what the area is known for so you can either suggest activities on your exchange while participating in Youth Exchanges Canada, or go out to explore on your own on Summer Work Student Exchange.

Other forums that are useful for research include Reddit, info sites like the city’s tourism site (if they have one), or travel sites such as Trip Advisor or Lonely Planet.

Some people enjoy being pleasantly surprised by an area when they get there, so you may not want to research in-depth about the place you’re going to, but it’s good to know some basic facts, if only so you’re prepared for what to expect.

We hope you enjoy your upcoming exchange! Feel free to share in the comments below on how you like to prepare for travel.
—–

Vos mains tremblent. Vous recevez un coup de fil et vous vous retenez pour ne pas crier de joie et sauter partout.

Vous venez tout juste d’apprendre la nouvelle et vous partirez très bientôt dans le cadre d’un échange! Alors, comment vous y préparer?

Une bonne façon d’apprivoiser votre lieu d’échange est de lire tous les documents que nous vous fournirons. Cependant, une recherche rapide, à l’aide de Google, vous apprendra aussi beaucoup de choses sur votre ville ou village d’échange. Ainsi, Google peut vous fournir des renseignements sur la taille de la population, la culture en général et la météo. Cela vous indiquera ce qu’il faudra mettre dans vos bagages, notamment les articles à ne pas oublier. Par exemple, saviez-vous que Prince Rupert, C.-B., est la ville canadienne la plus pluvieuse? Il ne faudrait donc pas omettre d’apporter vos bottes et manteau de pluie, si votre échange avait lieu dans cette ville. Avant de vous enthousiasmer sur le Nunavut, saviez-vous que le prix de la nourriture là-bas est beaucoup plus élevé qu’ailleurs au Canada, étant donné les frais d’expédition?

C’est également une bonne idée de consulter des blogues de voyage pour repérer ce qui fait la spécificité de la région où vous allez et ne pas passer à côté de quelque chose d’important à découvrir. Par exemple, si votre échange a lieu à Saskatoon, vous devrez absolument essayer les baies de Saskatoon!  Et si on vous attribue comme endroit Montréal, ville  gastronomique par excellence,  il vaut mieux ne pas essayer une nouvelle diète avant de vous y rendre, puisqu’il vous sera difficile de la maintenir lors de votre échange! Informez-vous bien sur ce que l’endroit a à offrir, de sorte que vous pourrez, ou bien suggérer des activités rattachées à votre échange lors de votre participation à Échanges Jeunesse Canada, ou encore partir seul à la découverte d’éléments nouveaux pendant votre programme Emplois d’été Échanges étudiants.

Il existe des sites intéressants pour effectuer des recherches, tels que Reddit, les sites Web touristiques des différentes villes (si disponibles), ou encore les sites de voyage, soit Trip Advisor, soit Lonely Planet.

Certaines personnes aiment bien découvrir un endroit une fois sur place, donc il se peut que vous ne vouliez pas trop en savoir d’avance sur votre ville d’échange. Cependant, il est toujours bon d’être renseigné sur certains aspects de base, afin de se préparer à toute éventualité.

Nous espérons que vous profiterez de votre échange. N’hésitez pas à partager vos commentaires sur vos préférences en matière de préparatifs de voyage dans l’espace ci-dessous.