YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.


Leave a comment

Five benefits of walking during your exchange | Cinq bénéfices de la marche pendant votre temps d’échange.

IMG_4683

Before there were cars, planes and trains, people walked on foot.

While that may not sound as exciting as being on the other side of the country within an hour or so, here is why you should experience part of your exchange by walking:

1. You get to exercise and keep healthy. In a busy week, it may be difficult to remember to schedule time for exercise. Not only is walking a good way to do cardio, the repetitive moments can be relaxing.

2. You save money. Taking public transit or driving from place to place can be costly. Sometimes, because of time constraints or distance, there’s no choice but to take transit. But for all those other times when you’re a 20 minute walk away, why not walk?

3. It’s a great way to explore a region slowly. If you’re pressed for time, the answer isn’t always to try to rush everything and cram all the sights in. It may be more fulfilling to discover a place in depth by going slowly and learning about the region in detail.
4. You can pick up details not easily evident from viewing from behind the dashboard. For example, it’s difficult to know what the sand of the place you’re visiting feels like beneath your feet if you’re sitting in a car.
5. It’s good for the environment.

Which town or city in Canada is your favourite to walk through?

—–

Avant l’arrivée des automobiles, avions et trains, les gens marchaient.

Même si cela ne vous apparaîtra pas aussi excitant que de vous retrouver à l’autre bout du pays à l’intérieur d’une heure ou presque, voici pourquoi vous devriez expérimenter une partie de votre échange à pied :

1. Vous faites de l’exercice et demeurez en santé.  Au cours d’une semaine bien occupée, peut-être sera-t-il difficile de vous rappeler de programmer un temps d’exercices. Non seulement marcher représente une bonne façon de faire du cardio, mais la répétition de mouvements s’avère être relaxante.

2. Vous économisez de l’argent. Utiliser les transports en commun ou se déplacer en voiture d’une place à l’autre peut être coûteux. Mais parfois, à cause des contraintes de temps ou de distance, il n’y a pas  d’autre choix que d’emprunter les transports en commun. Mais toutes les autres fois qu’il n’y a que 20 minutes de marche, pourquoi ne pas le faire.

3. C’est une manière extraordinaire d’explorer lentement un endroit. Si vous manquez de temps, la solution n’est pas toujours

de tenter de tout voir en un rien de temps et de vouloir inclure tous les sites. Au contraire, il est beaucoup plus enrichissant de prendre le temps de découvrir une place en profondeur ou de connaître dans le détail une région.

4. En regardant derrière le tableau de bord, vous pouvez relever des détails non évidents. Par exemple, il est difficile pour vos pieds de sentir comment est le sable de l’endroit visité quand vous êtes assis dans une voiture.

5. C’est bon pour l’environnement.

Dans quel village ou quelle ville du Canada préférez-vous vous promener?


Leave a comment

#TestimonialTuesday

Image

Basically this was the best summer of my life. Not only did I gain work experience and improve on my second language, I got to meet new friends from across Canada, learn more about another province and created memories that will last forever. Without a doubt, the activities that our coordinators planned were fantastic. – Jessica Poliquin 

—–

Pour résumer, c’était pour moi le meilleur été de ma vie. J’ai acquis de l’expérience professionnelle et amélioré ma deuxième langue, et j’ai pu également me faire de nouveaux amis venus de tout le Canada, en apprendre davantage sur une autre province et conserver des souvenirs pour la vie. Les activités prévues par nos coordonnateurs étaient fantastiques, c’est le moins qu’on puisse dire. – Jessica Poliquin 


Leave a comment

How to be a good host/ get to know your twin better | Comment être une bonne famille d’accueil / Apprendre à mieux connaître votre jumeau

IMG_6893

Besides travelling to a new destination, one of the most exciting parts about your exchange will be meeting your twin.

In the Youth Exchanges Program, before you go anywhere, you will be matched with a twin from another region based on age or interests. For Summer Work Student Exchange, a twin will live with your family while you are on exchange; you won’t meet them in person but you can still connect.

You can get to know your twin or twin family better by writing them emails, calling them, having video chats with them or sending them post cards. You should try to find out what your twin likes and try to make them feel as welcome as possible when they are visiting you. For example, if you know your twin loves hot chocolate, it would be a nice touch to buy cocoa powder and have it ready at your home so your twin can enjoy it when they arrive.

Don’t always assume your twin will ask for things when they need them as sometimes people can be shy in a new environment. Regularly asking if your twin needs anything or if there is anything you can do to make them feel welcome will make them relaxed and feeling more at home.

What are some other ways where you can create a relaxed space for your twin? Do you have a story where a host made you feel particularly welcome?

—–

En plus de voyager vers une nouvelle destination, un des aspects les plus excitants de cet échange sera de rencontrer votre jumeau.

Avant de partir où que ce soit dans le contexte du programme Échanges Jeunesse Canada, vous serez jumelé avec un jeune d’une autre région, selon votre âge et intérêts.  Dans le programme Emplois d’été Échanges étudiants, votre jumeau vivra avec votre famille pendant votre période d’échange.

Vous pouvez apprendre à connaître votre jumeau ou sa famille, soit en leur écrivant des courriels, soit en les appelant ou en ayant avec eux des conversations vidéo, ou encore en leur envoyant des cartes postales. Vous devriez tenter de découvrir ce qui plaît à votre jumeau, et faire en sorte qu’il se sente aussi bienvenu que possible pendant son séjour chez vous. Par exemple, si vous découvrez que votre jumeau adore le chocolat chaud, cela serait une bonne idée d’avoir en main du cacao en poudre et de lui en préparer un à son arrivée.

Ne vous attendez pas à ce que votre jumeau demande toujours ce qu’il désire, car parfois les gens peuvent être timides lorsqu’ils se retrouvent dans un nouvel environnement. En demandant régulièrement  à votre jumeau s’il a besoin de quelque chose ou si vous pouvez faire autre chose pour qu’il se sente chez lui, cela contribuera à le détendre et le rendre à l’aise.

Pouvez-penser à d’autres façons de créer une atmosphère détendue  pour votre jumeau.  Avez-vous en mémoire une anecdote où un hôte vous a fait ressentir particulièrement bienvenu? 


Leave a comment

Applying to post-secondary education: some questions to ask yourself | Inscription aux études postsecondaires : quelques points de réflexion

Image(Image source

What do you want to do in the next five years? How about in the next ten years?

If you’ve got the answer, then you’re ahead of most of us. According to Stats Canada, more than two thirds of Canadian students drop out of university or switch schools/programs. It’s not unlikely to change what you want to do during or after you finish post-secondary education.

With that in mind, you should still keep an open mind towards higher education to increase your knowledge and skills. Having more education and more skills will open more doors for you in the future. Decide what you want to pursue after high school and try your best to make it happen.

University is not for everyone. Investigate apprenticeships or going to college if your field is more applied rather than academic-based. Also, try to map out how you envision your lifestyle in the next couple of years and determine if your education/career plans are realistic. If you want to be a doctor, accept the fact that you’re going to be in school for a while. Conversely, if you want to be able to afford a yacht later on, would it make sense to pursue a career as a barista?

Take advice from your parents/guardians and your teachers and mentors, but in the end, realize that the choice of where your life is heading is up to you. Decide what makes you happy and what you’re passionate about- then pursue it full-heartedly.

So where do you see yourself in five years? Leave your comments below, we’d love to hear from you!
—–

Que voulez-vous faire au cours des cinq prochaines années? Et des dix prochaines années?

Si vous avez déjà la réponse, vous êtes en avance sur la plupart des jeunes de votre âge. Selon Statistique Canada, plus de deux tiers des étudiants canadiens abandonnent l’université, changent d’université ou de  programme. Ainsi, il n’est pas improbable que vous changiez d’avis sur ce que vous voulez entreprendre par la suite.

Cela dit, vous devriez garder l’esprit ouvert quant aux études supérieures, car de telles études, en plus d’améliorer vos connaissances et vos capacités, vous offriront plus de perspectives d’emplois. Décidez ce que vous voulez faire après le secondaire, et faites votre possible pour y arriver.

L’université ne convient pas à tout le monde. Si votre domaine d’intérêt est plus appliqué qu’académique, renseignez-vous au sujet des  formations techniques ou collégiales. Essayez aussi de visualiser ce que  vous envisagez comme style de vie ultérieurement, et analysez si vos plans d’études ou de carrière sont bien réalistes. Si votre rêve est d’être médecin, avez-vous songé qu’il vous faudra accepter être aux études pendant plusieurs années. En revanche, si plus tard vous aimeriez vous acheter un yacht, serait-ce une bonne idée de poursuivre une carrière de barista?

Prenez le temps d’écouter les conseils de vos parents/tuteurs ainsi que vos professeurs et mentors, mais sachez qu’en bout de ligne, vous êtes le seul maître de vos décisions de vie. Déterminez ce qui vous rend heureux et ce qui vous passionne, et investissez-vous à fond.

Alors, où vous voyez-vous dans cinq ans? Partagez vos commentaires dans l’espace ci-dessous, car nous avons hâte de vous lire!


Leave a comment

How to research your exchange location | Comment effectuer des recherches sur votre ville d’échange?

Image

Your hand is shaking. You’re holding the phone and resisting the urge to cheer and do leaps of joy across your room.

You just heard back from us and you’re going on an exchange very soon! So how do you prepare for it?

Besides going through all the materials we give you (that would be a good start), a quick Google search can tell you lots about the town or city you will be going to. Scan facts about population size, the weather and the general culture. This will tell you how to pack, including key items of what to bring. For example, did you know Prince Rupert, B.C. is the rainiest city in Canada? Better pack your rain boots and jacket if your exchange is going to be there. Before being excited about going to Nunavut, did you know that food there is priced significantly higher because of all the shipping fees?

It’s also a good idea to read some travel blogs to find out what the area you’re going to is known for so you don’t miss anything. If you’re going to Saskatoon for example, you don’t want to leave without trying Saskatoon berries! If you’re going to Montreal, a city well-known for it’s culinary culture, it’s best not to try any new fad diets the week before travelling because it will be difficult to keep up with while on your exchange. Be informed on what the area is known for so you can either suggest activities on your exchange while participating in Youth Exchanges Canada, or go out to explore on your own on Summer Work Student Exchange.

Other forums that are useful for research include Reddit, info sites like the city’s tourism site (if they have one), or travel sites such as Trip Advisor or Lonely Planet.

Some people enjoy being pleasantly surprised by an area when they get there, so you may not want to research in-depth about the place you’re going to, but it’s good to know some basic facts, if only so you’re prepared for what to expect.

We hope you enjoy your upcoming exchange! Feel free to share in the comments below on how you like to prepare for travel.
—–

Vos mains tremblent. Vous recevez un coup de fil et vous vous retenez pour ne pas crier de joie et sauter partout.

Vous venez tout juste d’apprendre la nouvelle et vous partirez très bientôt dans le cadre d’un échange! Alors, comment vous y préparer?

Une bonne façon d’apprivoiser votre lieu d’échange est de lire tous les documents que nous vous fournirons. Cependant, une recherche rapide, à l’aide de Google, vous apprendra aussi beaucoup de choses sur votre ville ou village d’échange. Ainsi, Google peut vous fournir des renseignements sur la taille de la population, la culture en général et la météo. Cela vous indiquera ce qu’il faudra mettre dans vos bagages, notamment les articles à ne pas oublier. Par exemple, saviez-vous que Prince Rupert, C.-B., est la ville canadienne la plus pluvieuse? Il ne faudrait donc pas omettre d’apporter vos bottes et manteau de pluie, si votre échange avait lieu dans cette ville. Avant de vous enthousiasmer sur le Nunavut, saviez-vous que le prix de la nourriture là-bas est beaucoup plus élevé qu’ailleurs au Canada, étant donné les frais d’expédition?

C’est également une bonne idée de consulter des blogues de voyage pour repérer ce qui fait la spécificité de la région où vous allez et ne pas passer à côté de quelque chose d’important à découvrir. Par exemple, si votre échange a lieu à Saskatoon, vous devrez absolument essayer les baies de Saskatoon!  Et si on vous attribue comme endroit Montréal, ville  gastronomique par excellence,  il vaut mieux ne pas essayer une nouvelle diète avant de vous y rendre, puisqu’il vous sera difficile de la maintenir lors de votre échange! Informez-vous bien sur ce que l’endroit a à offrir, de sorte que vous pourrez, ou bien suggérer des activités rattachées à votre échange lors de votre participation à Échanges Jeunesse Canada, ou encore partir seul à la découverte d’éléments nouveaux pendant votre programme Emplois d’été Échanges étudiants.

Il existe des sites intéressants pour effectuer des recherches, tels que Reddit, les sites Web touristiques des différentes villes (si disponibles), ou encore les sites de voyage, soit Trip Advisor, soit Lonely Planet.

Certaines personnes aiment bien découvrir un endroit une fois sur place, donc il se peut que vous ne vouliez pas trop en savoir d’avance sur votre ville d’échange. Cependant, il est toujours bon d’être renseigné sur certains aspects de base, afin de se préparer à toute éventualité.

Nous espérons que vous profiterez de votre échange. N’hésitez pas à partager vos commentaires sur vos préférences en matière de préparatifs de voyage dans l’espace ci-dessous.