YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.

Summer Work Student Exchange participants Melissa, Paul, Scarlett, Carrie, Edouard, and Mayika in St. John’s, Newfoundland. (Photo submitted by Melissa).


Leave a comment

Newfoundland family opens its doors to Quebec teens through YMCA Summer Work Student Exchange Program |Une famille de Terre-Neuve-et-Labrador ouvre sa maison à des adolescents du Québec participant au programme Emplois d’été Échanges étudiants du YMCA

** Le français suit

Melissa, Paul, and their two daughters Scarlett and Carrie from St. John’s, Newfoundland had a wonderful experience opening up their home for six weeks last summer to two exchange students from Quebec. As Alternate Exchange Hosts, they keep the YMCA’s Summer Work Student Exchange (SWSE) Program accessible for youth whose families are unable to host for a variety of reasons, such as health, work schedule, or language barriers. Here’s what Melissa wanted to share about her summer:

Scarlett welcoming youth from YMCA Summer Work Student Exchange Program to St. John's, Newfoundland. Photo submitted by Melissa.

In spring 2018, I heard about Alternate Exchange Hosts for the YMCA Summer Work Student Exchange Program in St. John’s. We have a spare bedroom in our house so I thought to myself, “why not?” We have a little girl named Scarlett who will be starting French Immersion in September 2019 and one day, maybe she’ll want to participate in these types of programs.

We started looking into how we could help. The thing that really sealed the deal was that we’d be giving youth in our community a chance to travel. Signing on as alternate hosts meant there would be a space available here to welcome a student on exchange from somewhere else – which meant a youth in our community would have an opportunity to explore somewhere new. It felt great knowing we were doing the right thing!

The excitement really kicked in when we went to the student and parent meeting, where we got to meet the other families and youth participating in the exchange. We also received the profiles of the youth we’d be hosting: Edouard and Mayika.

Edouard, former participant of YMCA Summer Work Student Exchange Program. Photo submitted by Melissa.

The profiles said Edouard was a star soccer player, so I got him a volunteer coaching position with our local soccer club. It was nice to be able to help him make further connections in areas he was interested in outside of his work.

Hosting Edouard and Mayika in our home during July and August was wonderful. They really became part of our family and we loved spending time with them. One of the fun little moments was taking them grocery shopping. We’d have them pick out things they liked to make their experience more familiar and welcoming.

Edouard and Mayika, former youth participants of the YMCA's Summer Work Student Exchange Program. Photo submitted by Melissa.

We also liked to tag along and participate in the weekend activities that the local coordinator had set up for the youth. It was a great opportunity to spend more time with them and include our own children as well. We went along for visits to museums, summer festivals, nature parks, and more. We also took them to our local amusement fair and to a traditional kitchen/deck party. Our girls got to make so many great memories with Edouard and Mayika.

Overall, our YMCA Summer Work Student Exchange experience was exciting and fulfilling. We made many memories together and had a wonderful summer.

Welcome a youth exchange participant into your home this summer as an Alternate Exchange Host. Apply by June 7!

This slideshow requires JavaScript.


Melissa, Paul et leurs deux filles, Scarlett et Carrie, de St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, ont vécu une expérience merveilleuse, l’été dernier, en accueillant chez eux pendant six semaines deux étudiants du Québec participant à l’échange. Grâce à ces hôtes suppléants, le programme Emplois d’été Échanges étudiants du YMCA demeure accessible pour les jeunes dont les familles ne peuvent pas être des hôtes pour diverses raisons, comme la santé, l’horaire de travail ou les obstacles de la langue. Voici ce que Melissa voulait partager au sujet de son été.

Scarlett welcoming youth from YMCA Summer Work Student Exchange Program to St. John's, Newfoundland. Photo submitted by Melissa.

Au printemps 2018, j’ai entendu parler des hôtes suppléants pour le programme Emplois d’été Échanges étudiants du YMCA à St. John’s. Comme nous avons une chambre d’amis chez nous, je me suis dit « pourquoi pas? » Nous avons une petite fille qui s’appelle Scarlett et qui va commencer à étudier en immersion en français en septembre 2019 et, un jour, elle voudra peut-être participer à ces types de programmes.

Nous avons commencé à réfléchir à l’aide que nous pourrions apporter. Ce qui nous a vraiment convaincus, c’est que nous permettrions ainsi à une jeune personne de notre collectivité de voyager. En s’inscrivant pour être des hôtes suppléants, on crée une place pour accueillir un étudiant d’ailleurs dans cet échange – ce qui permet à une jeune personne de notre collectivité de partir à la découverte d’une autre région. Cela nous a vraiment fait plaisir de savoir que nous avions pris une bonne décision!

Nous sommes vraiment devenus enthousiastes quand nous sommes allés à la réunion des étudiants et des parents où nous avons rencontré les autres familles et les jeunes participants à l’échange. Nous avons également reçu le profil des jeunes que nous accueillerions : Édouard et Mayika.

Melissa SWSE photo 8

J’ai appris dans les profils qu’Édouard était un joueur de soccer vedette et je lui ai décroché un poste d’entraîneur bénévole dans notre club de soccer local. C’était parfait pour l’aider à nouer d’autres relations dans les domaines qui l’intéressaient en dehors de son travail.

Accueillir Édouard et Mayika chez nous en juillet et en août a été merveilleux. Ils sont vraiment devenus des membres de notre famille et nous adorions passer du temps en leur compagnie. Ce qui nous amusait bien, c’était de les emmener faire les courses d’épicerie. On leur demandait de choisir les produits qu’ils aimaient pour les aider à s’acclimater en les accueillant chaleureusement.

Edouard and Mayika, former youth participants of the YMCA's Summer Work Student Exchange Program. Photo submitted by Melissa.

Nous aimions aussi leur emboîter le pas et participer aux activités de fin de semaine organisées pour les jeunes par le coordonnateur local. C’était l’occasion idéale de passer plus de temps en leur compagnie, tout en faisant également participer nos enfants à ces activités. Nous les avons suivis pour visiter des musées, des festivals d’été et des parcs naturels, entre autres. Nous les avons également emmenés à notre parc d’attractions local et à une fête de cuisine/terrasse traditionnelle. Nos filles ont tellement de merveilleux souvenirs d’Édouard et de Mayika.

En conclusion, notre expérience du programme Emplois d’été Échanges étudiants du YMCA a été passionnante et gratifiante. Ce merveilleux été passé tous ensemble nous a laissé beaucoup de bons souvenirs.

Cet été, accueillez chez vous, en tant qu’hôte suppléant, une jeune personne participant à l’échange. Inscrivez-vous le 7 juin au plus tard!

This slideshow requires JavaScript.

Summer Work Student Exchange Brampton Local Coordinator Sanjana. (Photo submitted by Sanjana)


Leave a comment

Summer Work Student Exchange Program Shapes Teen’s Career Path|Le programme Emplois d’été Échanges étudiants façonne le cheminement de carrière d’une adolescente

** Le français suit

Sanjana has been involved with the YMCA Summer Work Student Exchange (SWSE) Program since 2015. In 2017, she became a local coordinator because she knew first-hand the impact the program could have, having participated herself in 2015. This will be her third summer in a row helping 16 or 17 year-olds gain work experience, practice their French, and discover another part of Canada. I asked her to share what made her want to join and, eventually, work to support this program.

When I was 16 years old, a poster changed my life. My eleventh-grade French teacher put one up in our classroom that promised the “experience of a lifetime.” And as someone who absolutely loves a good adventure, I knew I had to sign up. Before I knew it, I was on my way to Montreal with the YMCA Summer Work Student Exchange (SWSE) Program!

For six weeks, I had the most exhilarating and indescribable adventure full of laughter, challenges, and amazing memories I will never forget. My favourite activity of all was our last one, where our coordinators told us all to dress up and took us on a boat cruise! We danced the night away, and even years later, I remember it as one of the best nights of my life.

Eventually, my family became a host through the program. And when my sister was old enough, she went on an exchange too. We went to two completely different cities, but she had the same unforgettable summer I did.

Knowing how SWSE could change entire families’ lives, I decided to apply as a local coordinator. Three years later, I can honestly say it has been the most rewarding job I have ever had. I met some of my closest friends through SWSE and I feel like this program and the people I met through it shaped who I am today. I learned to be more confident in myself, to take chances, and most importantly, to be open to new experiences and challenges.

When I challenged myself as a participant to speak French and persevere in a new environment, I found myself improving in ways I never could have imagined. When I challenged myself as a coordinator to form deeper connections with my students, I made lifelong friends who will always hold a special place in my heart. This job even helped me realize that I want to pursue a career working with youth and making an impact on their lives, just like SWSE has had an impact on mine.

That poster from so many years ago really did deliver what it promised: the experience of a lifetime. I’m lucky to have had that experience for multiple summers, and to help others enjoy it too. For me, the perfect summer involves a combination of adventure, friends, new experiences, challenges, and a whole lot of fun. Every year I spend with SWSE, I get exactly that.

Make this YOUR summer of a lifetime. Get involved in the SWSE Program as a participant, host, or employer. But hurry — applications close May 15.


Sanjana participe au programme Emplois d’été Échanges étudiants du YMCA depuis 2015. En 2017, elle est devenue coordonnatrice locale parce qu’elle avait fait personnellement l’expérience de l’influence du programme, ayant été elle-même parmi les étudiants du programme en 2015. Ce sera le troisième été de suite qu’elle aide des jeunes de 16 ou 17 ans à acquérir une expérience professionnelle, à pratiquer leur français et à découvrir une autre région du Canada. Je lui ai demandé d’expliquer ce qui l’a motivée à s’inscrire à ce programme, puis à y travailler pour le soutenir.

Quand j’avais 16 ans, une affiche a changé ma vie quand mon professeur de français de onzième année a placé dans notre salle de classe cette affiche qui promettait « l’expérience de votre vie ». Et comme je suis quelqu’un qui adore une belle aventure, j’ai su qu’il fallait que je m’inscrive. En moins de deux, j’étais en route pour Montréal avec le programme Emplois d’été Échanges étudiants du YMCA!

Pendant six semaines, j’ai vécu l’aventure la plus exaltante et indescriptible, débordante de rires, de défis et de souvenirs inoubliables. L’activité que j’ai préférée entre toutes a été la dernière, quand nos coordonnateurs nous ont dit de nous déguiser et nous ont fait embarquer pour une croisière en bateau! Nous avons dansé toute la nuit et, même après plusieurs années, je m’en souviens comme l’une des meilleures soirées de ma vie.

Ma famille est finalement devenue une famille d’accueil dans le cadre du programme. Et, quand ma sœur a atteint l’âge voulu, elle a également participé à un échange. Nous sommes allées dans deux villes complètement différentes, mais son été a été inoubliable, tout comme le mien.

Sachant comment Emplois d’été Échanges étudiants peut changer la vie d’une famille entière, j’ai décidé de présenter ma candidature pour devenir coordonnatrice locale. Trois années plus tard, je peux dire honnêtement que cet emploi a été le plus enrichissant de tous ceux que j’ai exercés. J’ai fait la connaissance de certains de mes amis les plus proches grâce au programme Emplois d’été Échanges étudiants et je pense que ce programme et les personnes que j’y ai rencontrées ont façonné qui je suis aujourd’hui. J’ai appris à avoir plus confiance en moi, à prendre des risques et, ce qui est le plus important, à être ouverte aux nouvelles expériences et aux nouveaux défis.

Quand je me suis mise au défi, en tant que participante, de parler français et de persévérer dans un nouvel environnement, j’ai constaté que je m’améliorais de plusieurs façons que je n’aurais jamais pu imaginer. Quand je me suis mise au défi, en tant que coordonnatrice, d’approfondir mes relations avec mes étudiants, je me suis fait des amis pour la vie qui occuperont toujours une place particulière dans mon cœur. Mon travail m’a même fait comprendre que je veux faire carrière auprès des jeunes pour exercer une influence sur leur vie, tout comme Emplois d’été Échanges étudiants l’a fait pour moi.

Cette affiche d’il y a si longtemps a vraiment tenu sa promesse : l’expérience de ma vie. J’ai eu la chance de revivre cette expérience pendant de nombreux étés et de permettre à d’autres personnes de l’apprécier. Pour moi, le parfait été combine l’aventure, les amis, de nouvelles expériences, des défis et beaucoup de joie. Chaque année que je passe avec Emplois d’été Échanges étudiants, c’est exactement ce que je vis.

Faites de cet été VOTRE été de toute votre vie. Participez au programme Emplois d’été Échanges étudiants en tant qu’étudiant, famille d’accueil ou employeur. Mais dépêchez-vous la date limite pour s’inscrire est le 15 mai.

 

 


Leave a comment

Summer Bucket List Photo Challenge 2019|Concours de Photos « Défis Personnels de L’été »

** Le français suit

Hello SWSE participants,

It’s that time of year again…the Summer Bucket List Photo Challenge is starting soon! We’re asking you to capture and share photos of your amazing experiences during the YMCA Summer Work Student Exchange for a chance to win prizes!

Over the next few weeks, we will post the challenge prompts on our InstagramTwitter, and Facebook. Your mission will be to take pictures according to the week’s theme and to post them on Instagram with the hashtag #SWSESummerBucketList. You can submit more than one photo per week!

Heads up: You must use a public Instagram account in order for us to see your submissions. You can create a new account for the contest if your personal one is private.

Winners will be announced weekly for submitting a photo that best represents the theme. Each winner will receive a prize and have their submission featured on all of our social media accounts!

Here are the themes for this year’s Summer Bucket List Photo Challenge:

Week 1 – My New View (June 30-July 6)
Show us your new home, neighbourhood, landscape or/and interesting landmarks. What did you learn about your new city?

Week 2 – My  SWSE Crew (July 7-July 13)
By now we hope you have made some new connections. Show us your new group of friends, your host family, or your new coworkers! Which part of Canada are they from?

Week 3 – Best Exchange Experience (July 14-July 20)
Share with us your best experience on exchange so far!

Week 4 – Working on my skills (July 21-July 27)
Share what you’ve learned at your work place. Did you discover a new skill?

A few things to keep in mind for this week:

  1. Take/publish your pictures only while on breaks – let’s keep it professional!
  2. Photos of children/babies are not allowed, but you can take photos of your colleagues (with their permission of course).

Week 5 – Out of My Comfort Zone (July 28-August 3)
Share with us something new you have tried in the recent weeks.

Week 6 – What I discovered about myself (August 4-August 10)
What did I learn about myself through my participation in the SWSE program?

There are three rules you must follow during the challenge:

  1. Be creative. A photo that catches our eyes will have the best chance of winning!
  2. Keep it clean. If you wouldn’t show that picture to your grandparents, you probably shouldn’t post it.
  3. All photos submitted must include the hashtag #SWSESummerBucketList to be eligible to win prizes.

We hope you have a wonderful summer and that you will share your experience with us! If you have any questions, please contact Natalia at Natalia.gonzalez-mancera@ymcagta.org.

Have fun and good luck!

Don’t forget to follow us on InstagramTwitter and Facebook.


Salut aux participants à Emplois d’été Échanges étudiants,

Voilà revenu le moment de l’année où… le concours de photos des défis de l’année se rapproche! Nous te demandons de partager tes photos de ton extraordinaire expérience pendant le programme Emplois d’été Échanges étudiants et de courir la chance de gagner des prix!

Pendant les prochaines semaines, nous afficherons les questions des thèmes du concours sur nos comptes Instagram, Twitter et Facebook. Ta mission consistera à prendre des photos sur le thème de chaque semaine et à les publier sur Instagram avec le mot-clic #SWSESummerBucketList. Tu pourras publier plus d’une photo par semaine!

Attention : tu dois utiliser un compte Instagram public afin que nous puissions voir ce que tu publies. Tu pourras créer un nouveau compte pour le concours, si ton compte personnel est privé.

Le nom des gagnants qui auront publié la photo qui représente le mieux le thème hebdomadaire sera annoncé chaque semaine. Chaque gagnant recevra un prix et sa photo primée fera la une de tous nos comptes des médias sociaux!

Voici les thèmes de votre concours de photos « Défis personnels de l’été » de cette année.

Semaine 1 – Ce que je vois maintenant (30 juin – 6 juillet)
Fais-nous découvrir ton nouveau domicile, quartier, paysage ou des points de repère intéressants. Qu’as-tu appris au sujet de ta nouvelle ville?

Semaine 2 – Mes coéquipiers (7 juillet – 13 juillet)
Nous espérons que tu as noué maintenant de nouvelles relations. Montre-nous ton nouveau groupe d’amis, ta famille d’accueil ou tes nouveaux collègues. De quelle partie du Canada viens-tu?

Semaine 3 – Meilleure expérience de l’échange (14 juillet – 20 juillet)
Présente-nous ta meilleure expérience de l’échange jusqu’à présent!

Semaine 4 – Je perfectionne mes compétences (21 juillet – 27 juillet) 
Montre-nous ce que tu as appris à ton lieu de travail. As-tu acquis une nouvelle compétence?

Quelques points à ne pas perdre de vue cette semaine :

  1. prends/publie tes photos pendant les poses – agissons toujours avec professionnalisme!
  2. Les photos d’enfants ne sont pas autorisées, mais tu peux prendre tes collègues en photo (avec leur permission verbale!).

Semaine 5 – Abandon de ma zone de confort (28 juillet – 3 août)
Montre-nous ce que tu as essayé de nouveau pendant ces dernières semaines.

Semaine 6 – Ce que j’ai appris sur moi (4 août – 10 août)
Qu’est-ce que ma participation au programme Emplois d’été Échanges étudiants m’a appris sur moi?

Tu devras respecter trois règles pendant le concours.

  1. Utilise toute ta créativité. C’est une photo accrocheuse qui aura les plus fortes chances de gagner!
  1. Reste irréprochable. Si tu n’es pas à l’aise pour montrer une photo à tes grands-parents, tu ne devrais probablement pas la publier.
  2. Toutes les photos doivent être publiées avec le mot-clic #SWSESummerBucketList pour être admissibles à un prix.

Nous espérons que tu passeras un merveilleux été et que tu nous feras découvrir ton expérience! Si tu as des questions, merci de communiquer avec Natalia, à l’adresse
Natalia.gonzalez-mancera@ymcagta.org.

Amuse-toi bien et bonne chance!

N’oublie pas de nous suivre sur InstagramTwitter et Facebook.


Leave a comment

My SWSE Summer Experience: Camilla|Mon expérience Emplois d’été Échanges étudiants: Camilla

farewellparty

 

I’m continually surprised by how one SWSE summer can create lasting connections. As a past participant, I know that this exchange doesn’t end when you return home – I still keep in touch with the people I travelled to Quebec with, my host family and my twin! My exchange trip is still one of the best summers I’ve ever had. It was so much fun exploring new places, trying new things and meeting new people. by the end of the six weeks, I had also fallen in love with Quebec! So when I applied to work with the YMCA as a Local Coordinator, I wanted to give a new group of students the chance to explore and enjoy another part of Canada like I did (and have the time of their lives to boot!).

Setting myself with the goal of creating a memorable summer was challenging sometimes; as Local Coordinators (LCs), we want to make sure that everyone has a great exchange no matter what their interests are. This means balancing oil painting with a night out line dancing, and weekend camping with city sightseeing. I was also excited about showcasing a side of my community, Brampton, ON, that not many people know about such as the vibrancy and small town charm of downtown Brampton on a Farmer’s Market Saturday! I wanted to give the incoming participants a summer of exciting adventures, lasting friendships and new perspectives. However, I was so preoccupied with what I could give, I didn’t realize how much my participants would give me.

I have learned so much about patience, laughter and fearlessness from my participants during my time as an LC. My participants brought so much honesty, energy and their individual experiences that I was always learning something new about them, myself, and being part of a team. Despite being incredibly different, we grew respect and developed trust. That’s not to say there were no tense moments, or that there were no tears (there were!) – we just learned to be honest about our feelings and remember that for six weeks, we were family.

I am most grateful for having the opportunity to meet such a dynamic and thoughtful group of individuals two summers in a row.  And really, as much as we LCs get excited planning for big activities, the best memories are always the small moments you can never plan for: it’s pouring rain but we’re singing camp songs and radio hits while cycling around the Toronto Islands; it’s 8:00am but a small group of early risers from Brampton West, Markham and Richmond Hill are sharing conversation, muffins and peaches at our camping trip until the others wake up; it’s a long drive to Tree Top Trekking or Niagara Falls, but our car becomes the best dance party on four wheels. Pancakes for dinner, Hide and Seek in the park, Pachamama…too many to list!

I couldn’t have anticipated how meaningful my SWSE summers would be as an LC. The truth is, LCs will be crying alongside participants at the end of the summer. So, on behalf of LCs past and present, thank you to you, the participants – for your laughter, your kindness and positive attitude. It means a lot to us.

 

 

Je ne cesse de m’étonner de la façon dont une expérience Emplois d’été Échanges étudiants peut créer des relations durables. Ayant moi-même participé à un échange, je sais que celui-ci ne se termine pas lorsque vous retournez à la maison; je suis toujours en contact avec des gens avec qui j’ai voyagé au Québec, avec ma famille d’accueil et avec mon jumeau! Mon voyage d’échange demeure l’un des meilleurs étés que j’ai jamais vécu. C’était tellement amusant de découvrir de nouveaux endroits, d’essayer de nouvelles choses et de rencontrer de nouvelles personnes. À la fin des six semaines, j’étais aussi tombée amoureuse du Québec! C’est pourquoi, lorsque j’ai posé ma candidature pour travailler au YMCA à titre de coordonnatrice régionale, je voulais donner la chance à un nouveau groupe d’élèves de découvrir et d’apprécier une autre région du Canada comme j’ai pu le faire (et de vivre la meilleure expérience de leur vie au maximum!).

Il était parfois difficile d’atteindre mon objectif de créer un été mémorable; en tant que coordonnateurs régionaux (CR), nous voulons nous assurer que tous vivent un excellent échange, peu importe leurs intérêts, ce qui signifie qu’il faut trouver un équilibre entre la peinture à l’huile et une soirée de danse en ligne et entre une fin de semaine en camping et une visite touristique de la ville. J’étais aussi enthousiaste à l’idée de présenter un aspect de ma communauté (Brampton, en Ontario) que peu de gens connaissent, notamment le charme et la capacité d’adaptation du centre-ville de Brampton, un samedi pendant le Marché des fermiers! Je voulais offrir un été rempli d’aventures excitantes, d’amitiés durables et de nouveaux points de vue aux participants d’ailleurs. Cependant, j’étais si préoccupée par ce que je pouvais donner que je ne me suis pas rendu compte de tout de ce que les participants pouvaient m’offrir.

J’ai tellement appris relativement à la patience, au rire et à l’audace grâce à mes participants lorsque j’étais CR. Ils m’ont apporté honnêteté, énergie et expériences individuelles, et ce qui m’a amené à sans cesse apprendre quelque chose de nouveau à propos d’eux, de moi-même et du travail d’équipe. Même si nous étions incroyablement différents, nous avons appris à nous respecter et à nous faire confiance. Je ne dis pas qu’il n’y a pas eu de tensions ni de larmes (il y en a eu!); nous avons simplement appris à être francs quant à nos émotions et à nous rappeler que pour six semaines, nous étions une famille.

Je suis d’autant plus reconnaissante d’avoir eu l’occasion de rencontrer un groupe d’individus aussi dynamiques et attentionnés deux étés d’affilée.  Et, honnêtement, autant nous, les CR, sommes enthousiastes lorsque nous planifions de grosses activités, les meilleurs souvenirs sont toujours ceux des petits moments imprévisibles : il pleut des cordes, mais nous chantons des chansons de camp et des tubes tournés à la radio en faisant du vélo dans les îles de Toronto; nous sommes en camping, il est 8 h et un petit groupe de lève-tôt de Brampton Ouest, Markham et Richmond Hill discutent entre eux en mangeant des muffins et des pêches en attendant que les autres se lèvent; le voyage est long vers Tree Top Trekking ou vers les chutes Niagara, mais notre voiture devient la meilleure fête dansante à quatre roues. Des crêpes pour diner, des parties de cache-cache dans le parc, la Pachamama… il y a tant de choses à énumérer!

Je n’aurais pu prévoir à quel point mes étés dans le cadre du programme Emplois d’été Échanges étudiants seraient importants en tant que CR. La vérité c’est que les CR pleureront en chœur avec les participants à la fin de l’été. Je tiens à remercier les participants, de la part des CR précédents et actuels. Merci pour vos rires, votre gentillesse et votre attitude positive. Cela signifie beaucoup pour nous.


Leave a comment

My SWSE Summer Experience: Sabrina |Mon experience d’ete avec l’EEEE: Sabrina

WP_002072(1)

Sabrina (right) with SWSE Gatineau LC Amelie.

 

Hi! My name is Sabrina and I had the chance to participate in the SWSE exchange this summer in Gatineau, Quebec. This was an amazing opportunity to meet new friends and improve my second language (French). It certainly was all that and so much more. I got to meet some really genuine friends that I laughed so hard with that if we were at a restaurant, we’d cause a scene and the waiter had to ask if we were okay. I stayed with a family who I quickly learned was soccer-crazy: soccer games, soccer practice and FIFA World Cup games–don’t forget recreational soccer too! Because of them, I have a new found appreciation for the sport.

All jokes aside, I got to meet the most dedicated father I’ve ever met and some pretty great kids too. I couldn’t have imagined a better family to fit in with, be it going for hikes with my host dad or playing some pretty intense games of Mario Kart (a racing video game), I always felt at home. Everything was pretty great, even the things I wasn’t used to, like milk in a bag, eating shawarma, or the dog’s hair EVERYWHERE in the house. The one thing that made my experience a little different was halfway through the exchange, when I broke my ankle.  I tend to (unintentionally) make everything 100 times harder for myself: I had to get surgery in Quebec, and then there were complications and all that jazz all while getting constant checkups from my mom back home in Saskatchewan. It wasn’t the most ideal situation, but I learned a lot; I learned how determined I am to get things accomplished, even while on crutches. I also learned how much I dislike hospitals in Quebec since i had to make so many visits during my recovery.

Because of my injury, I missed out on work, the cool activities with the group and just the chance to have responsibility and be active with my family while exploring the city. But i definitely didn’t want to leave–no way José–so I found the perks of being at home like hanging out with my cool little host siblings, baking cookies and most importantly, becoming super-close friends with my coordinator, Amelie. I don’t know what I would have done without her this summer, from her comic relief with the (slightly aloof) doctors, her being there with me during almost every hospital trip, and even helping me figure out that there was an alarm coming from my fridge because I left it open (I didn’t know that was even a thing!).

I’d like to say there was nothing I would change about this summer…but I am just so thankful that I didn’t think too much about doing this exchange, I just did it. Best decision of my life. So many stories to tell. I could not have asked for better people to share my summer with.

 

10325707_10153027744364829_4663681381626242235_n

Sabrina in good spirits with her broken ankle.


Leave a comment

My SWSE Summer Experience: Amélie| Mon expérience cet été avec l’EEEE: Amélie

DSC_0550_1

Amelie’s group of students at the Canadian Museum of History in Gatineau, QC|Le groupe au Musee de l’histoire canadien a Gatineau, QC.

L’autre jour, un de mes anciens participants nous a pose cette question : «Imaginez votre vie si vous n‘aviez pas participé au programme?» Puis, moment de silence… Nous étions tous en train de penser à ceci, «comment imaginez nos vies sans EEEE? »

En tant que coordonnatrice locale, j’ai le meilleur emploi au monde grâce aux participants que j’ai eu la chance de rencontrer.  C’est ce que j’aime à propos de mon emploi.  Ce n’est pas le fait que nous avons l’occasion de voyager à travers le pays ou que tout l’été nous faisons des activités super trippantes avec notre groupe. C’est le fait que tout le monde créer des relations très serrées entre eux en seulement 6 semaines.  C’est de voir à quel point autant eux que moi avons grandi et appris beaucoup en si peu de temps. C’est de pouvoir observer l’accomplissement d’un jeune de 16-17 ans, qui à la fin de cet échange est fier d’avoir pu améliorer sa langue seconde.  Certains sont fiers d’avoir eu une première expérience de travail, d’avoir réussi à terminer les 6 six semaines du programme loin de leur maison (et ce bien malgré des défis comme une cheville cassée au milieu de l’échange!) et bien d’autres.

Bien qu’il y en ait des tonnes, le meilleur souvenir que je vais garder de mon expérience cet été, fut notre voyage en train à la fin de l’été.  Nous avons eu l’opportunité de voir la moitié du pays et quelle belle façon de terminer cette expérience unique en voyageant via ce fameux train de VIA Rail Canada.  Le Canadien a façonné l’histoire de notre pays et il continue d’en faire ainsi par les souvenirs créés à bord!  Ce fut aussi les derniers moments du programme pour avoir des fous rire, chanter à tût tête jusqu’à en faire fuir tout le monde dans le wagon-restaurant(ne vous inquiétez pas il n’y avait que des participants du programme), danser jusqu’à 23h00 et apprécier nos derniers jours ensemble avant de dire au revoir à tout le monde.  Si jamais vous avez la chance de prendre ce train, n’hésitez pas à faire le voyage à bord, c’est une expérience inoubliable.

Pour terminer, j’ai tissé des liens avec des gens extraordinaires venant de Brandon (MB), de toute la Saskatchewan, d’Edmonton (AB) et quoi dire de plus que MERCI à tout le monde que j’ai pu rencontrer dans le cadre de ce programme, mais un MERCI tout particulier à mes participants sans qui cette expérience n’aurait pas été la même.

Après tout, cela est ‘’L’expérience de votre vie’’!

 

IMG_0056

The other day, one of my participants from last year asked me this question: “Imagine your life if you never participated in the program?’’ Then, a moment of silence…and  we were all thinking about it: ‘’how could we imagine our life without SWSE?’’

As a local coordinator, I had the best job in the world because of the participants that I had the chance to meet.  This is what I like the most about my job–it´s not the fact that we have the occasion to travel around the country, or the fact that we are doing awesome activities with our groups. It´s the fact that everybody creates strong relationships between in just 6 weeks.  I can see how much we all have grown and learned so much in such a short amount of time.  It’s the fact that I have seen 16-17 year old youth being proud of themselves at the end of the exchange because they have improved their second language. Some of them felt accomplished because they had their first work experience. Others were proud of themselves for being able to be so far away from their home for 6 weeks; some faced a lot of challenges–like a broken ankle at the mid-point of the exchange!

Even if there are tons of memorable moments, the best one I will remember is our train ride at the end of the summer.  We had the opportunity to see half of the country and this is the best way to end this unique experience by taking the Canadian (VIA Rail) train.  This railway line has shaped the history of our country and it still does by the moments lived onboard!  It was these last moments of the program that we had a good laugh together, sang at the top of our lungs to scare off everyone else (don’t worry, there were only participants from the program on our car!), we danced until 11:00 pm and enjoyed our last days together before saying goodbye.  If you have the chance to take this train, don’t hesitate to do it, it’s an unforgettable experience!

To conclude, I had the privilege to meet some amazing people from Brandon, MB, from all over Saskatchewan, and Edmonton, AB.  What else can I say but THANK YOU to everybody that I’ve met through the program, but also a special THANK YOU to the participants, because without you guys, the experience would not have been the same.

After all, our slogan is ‘’Experience the journey of a lifetime’’!


2 Comments

Testimonial Tuesday: SWSE Alumni Tracey Ma, in her own words |Tracey Ma, participante au programme Emploi d’été Échanges étudiants

 

Tracey, on her way back home to BC on the VIA Train; one of her favourite moments about the whole summer.

Tracey, on her way back home to BC on the VIA Train; one of her favourite moments about the whole summer.

 

Summer ‘s coming up fast, and as you think about what you might like to do this summer, you may be thinking about what it might be like to actually go on exchange with the Summer Works Student Exchange. We talked to SWSE alumni Tracey Ma about her experiences, and the one piece of advice for anyone who’s thinking about applying.

 

YMCA Exchanges: How did you hear about the program?

Tracey: It’s a funny story actually—I had just gotten into a fight with my best friend, and to cool off, I walked into the guidance counsellor’s office at school and picked up the handbook and brochure about SWSE.  It seemed like a cool way to do something different.

Y: What were your expectations before leaving home for the program?

T: Honestly, I didn’t know what to expect.  It was my first time leaving home, and I was pretty eager to see and learn more about the world. I suppose my attitude was, “why not”?

Y: Where did you live and work for the summer? What were your impressions of your new environment?

T: I lived and worked in Gatineau, Quebec. My host family lived in Chelsea, a tiny town just outside of Gatineau. What I remember about Chelsea is just how small it was—“downtown” was about the size of one Toronto city block, there were probably about 10 dirt roads, and the places I frequented the most was the corner store and the ice cream store.

I worked at a kids’ day camp in Gatineau, where I met quite a few other SWSE participants. The funniest part about the day camp was the fact that we had to make up and use nicknames for the whole summer, since the kids weren’t supposed to find out our real names until the end of the summer, when we had a big reveal party. My nickname was “coccinelle” (“ladybug” in French).  I also became close with some of my co-workers, who were a part of a pretty diverse and interesting cast of characters at the camp.

Y: What kind of activities did you do when you weren’t working?

T: We did quite a few things outside of work, especially since I had made a few close friends and we often took trips that we organized ourselves.  We went to Ottawa on a day trip, we went go-karting, we had a beach day at Parc Lac Lémy, and we attended a country music festival, among many other things.  I also spent some time with my host family, who took me further into the Québec countryside to see their extended family.

Y: What are three things that you’ll always remember from your experience at SWSE?

There were so many great memories, but these three in particular stand out for me:
1) the rewarding experience of teaching the day camp kids English and them remembering what I taught them;
2) the overall freedom and carefree feeling that the experience of working and living in another part of the country (without your parents!)provides;
3) the train ride back to British Columbia—that was quite emotional for me, as the 4 day-trip allowed me to see parts of Canada I had never seen before.  Canada has such a beautiful landscape, and not many Canadians get to see it the way SWSE participants did on the trip.

Y: Any advice for those who are thinking about applying for SWSE?

T: Just go for it! You’ve got nothing to lose.

 

Chelsea, QC--where Tracey lived during her time with SWSE.

Chelsea, QC–where Tracey lived during her time with SWSE.

L’été arrive à grands pas et vous réfléchissez à ce que vous aimeriez bien faire cet été. Pourquoi ne pas effectuer un échange dans le cadre du programme Emploi d’été Échanges étudiants? Nous avons discuté avec Tracey Ma qui y a participé, a partagé ses expériences et a donné un conseil à tous ceux qui souhaitent présenter leur candidature.

YMCA : Comment as-tu entendu parler du programme?

Tracey : C’est assez drôle en fait, je venais de me chicaner avec ma meilleure amie, et pour me calmer, je suis allée au bureau du conseiller d’orientation à l’école, et j’ai pris le guide et la brochure du programme Emploi d’été Échanges étudiants. Cela semblait être une bonne idée pour faire quelque chose de différent.

Y : Quelles étaient tes attentes avant de partir et de participer au programme?

T : Honnêtement, je ne savais pas à quoi m’attendre. C’était la première fois que je partais de chez moi et j’avais hâte de voir le monde et d’en apprendre davantage. Je suppose que je partais en me disant : « Pourquoi pas? ».

Y : Où vivais-tu et travaillais-tu l’été? Quelles impressions avais-tu de ton nouvel environnement?

T : Je vivais et travaillais à Gatineau, au Québec. Ma famille d’accueil vivait à Chelsea, une petite ville juste en dehors de Gatineau. Je me souviens juste que Chelsea était vraiment petit. Le « centre-ville » était de la taille d’un pâté de maisons à Toronto, il y avait probablement environ 10 chemins de terre, et les endroits que je fréquentais le plus souvent étaient le magasin du coin et le magasin de crèmes glacées.

Je travaillais dans un centre de loisirs pour enfants à Gatineau où j’ai rencontré pas mal d’autres participants du programme Emploi d’été Échanges étudiants. Le moment le plus drôle au centre de loisirs était le fait que nous devions inventer et utiliser de faux surnoms durant tout l’été, car les enfants ne devaient pas savoir nos vrais noms avant la fin de l’été où nous avions organisé une grande fête à cet effet. Mon surnom était « ladybug » (« coccinelle » en français). Je me suis également rapprochée de certains de mes collègues qui faisaient partie d’un groupe de personnages assez divers et intéressants au centre.

Y : Quel genre d’activités faisais-tu lorsque tu ne travaillais pas?

T : Nous avons fait beaucoup de choses en dehors du travail; en plus, je m’étais fait quelques amis proches et nous faisions souvent des voyages que nous organisions ensemble. Nous avons fait un voyage d’une journée à Ottawa, nous avons fait du kart, nous avons passé un jour à la plage au Parc Lac Lémy et nous avons participé à un festival de musique country, entre autres. J’ai également passé du temps avec ma famille d’accueil qui m’a emmenée un peu plus loin dans la campagne pour rendre visite à sa famille élargie.

Y : Parle-nous de trois choses dont tu te souviendras toujours dans le cadre de ton expérience du programme Emploi d’été Échanges étudiants.

1) L’expérience gratifiante d’enseigner l’anglais aux enfants du centre de loisirs et le fait qu’ils s’en souviennent; 2) l’impression de liberté et d’insouciance que procure le fait de travailler et de vivre dans une autre partie du pays (sans ses parents!), et le voyage retour en train vers la Colombie-Britannique qui était assez émouvant pour moi, car le voyage de 4 jours m’a permis de voir des coins du Canada que je n’avais jamais vus. Le Canada a des paysages tellement beaux, et peu d’entre nous ont la chance de le voir comme nous avons pu le faire.

Y : Un conseil pour ceux qui souhaitent présenter leur candidature au programme Emploi d’été Échanges étudiants?

T : N’hésitez pas! Vous n’avez rien à perdre.