YMCA EXCHANGES

connect . exchange . discover.|créez des liens. échangez. découvrez.


2 Comments

Testimonial Tuesday: SWSE Alumni Tracey Ma, in her own words |Tracey Ma, participante au programme Emploi d’été Échanges étudiants

 

Tracey, on her way back home to BC on the VIA Train; one of her favourite moments about the whole summer.

Tracey, on her way back home to BC on the VIA Train; one of her favourite moments about the whole summer.

 

Summer ‘s coming up fast, and as you think about what you might like to do this summer, you may be thinking about what it might be like to actually go on exchange with the Summer Works Student Exchange. We talked to SWSE alumni Tracey Ma about her experiences, and the one piece of advice for anyone who’s thinking about applying.

 

YMCA Exchanges: How did you hear about the program?

Tracey: It’s a funny story actually—I had just gotten into a fight with my best friend, and to cool off, I walked into the guidance counsellor’s office at school and picked up the handbook and brochure about SWSE.  It seemed like a cool way to do something different.

Y: What were your expectations before leaving home for the program?

T: Honestly, I didn’t know what to expect.  It was my first time leaving home, and I was pretty eager to see and learn more about the world. I suppose my attitude was, “why not”?

Y: Where did you live and work for the summer? What were your impressions of your new environment?

T: I lived and worked in Gatineau, Quebec. My host family lived in Chelsea, a tiny town just outside of Gatineau. What I remember about Chelsea is just how small it was—“downtown” was about the size of one Toronto city block, there were probably about 10 dirt roads, and the places I frequented the most was the corner store and the ice cream store.

I worked at a kids’ day camp in Gatineau, where I met quite a few other SWSE participants. The funniest part about the day camp was the fact that we had to make up and use nicknames for the whole summer, since the kids weren’t supposed to find out our real names until the end of the summer, when we had a big reveal party. My nickname was “coccinelle” (“ladybug” in French).  I also became close with some of my co-workers, who were a part of a pretty diverse and interesting cast of characters at the camp.

Y: What kind of activities did you do when you weren’t working?

T: We did quite a few things outside of work, especially since I had made a few close friends and we often took trips that we organized ourselves.  We went to Ottawa on a day trip, we went go-karting, we had a beach day at Parc Lac Lémy, and we attended a country music festival, among many other things.  I also spent some time with my host family, who took me further into the Québec countryside to see their extended family.

Y: What are three things that you’ll always remember from your experience at SWSE?

There were so many great memories, but these three in particular stand out for me:
1) the rewarding experience of teaching the day camp kids English and them remembering what I taught them;
2) the overall freedom and carefree feeling that the experience of working and living in another part of the country (without your parents!)provides;
3) the train ride back to British Columbia—that was quite emotional for me, as the 4 day-trip allowed me to see parts of Canada I had never seen before.  Canada has such a beautiful landscape, and not many Canadians get to see it the way SWSE participants did on the trip.

Y: Any advice for those who are thinking about applying for SWSE?

T: Just go for it! You’ve got nothing to lose.

 

Chelsea, QC--where Tracey lived during her time with SWSE.

Chelsea, QC–where Tracey lived during her time with SWSE.

L’été arrive à grands pas et vous réfléchissez à ce que vous aimeriez bien faire cet été. Pourquoi ne pas effectuer un échange dans le cadre du programme Emploi d’été Échanges étudiants? Nous avons discuté avec Tracey Ma qui y a participé, a partagé ses expériences et a donné un conseil à tous ceux qui souhaitent présenter leur candidature.

YMCA : Comment as-tu entendu parler du programme?

Tracey : C’est assez drôle en fait, je venais de me chicaner avec ma meilleure amie, et pour me calmer, je suis allée au bureau du conseiller d’orientation à l’école, et j’ai pris le guide et la brochure du programme Emploi d’été Échanges étudiants. Cela semblait être une bonne idée pour faire quelque chose de différent.

Y : Quelles étaient tes attentes avant de partir et de participer au programme?

T : Honnêtement, je ne savais pas à quoi m’attendre. C’était la première fois que je partais de chez moi et j’avais hâte de voir le monde et d’en apprendre davantage. Je suppose que je partais en me disant : « Pourquoi pas? ».

Y : Où vivais-tu et travaillais-tu l’été? Quelles impressions avais-tu de ton nouvel environnement?

T : Je vivais et travaillais à Gatineau, au Québec. Ma famille d’accueil vivait à Chelsea, une petite ville juste en dehors de Gatineau. Je me souviens juste que Chelsea était vraiment petit. Le « centre-ville » était de la taille d’un pâté de maisons à Toronto, il y avait probablement environ 10 chemins de terre, et les endroits que je fréquentais le plus souvent étaient le magasin du coin et le magasin de crèmes glacées.

Je travaillais dans un centre de loisirs pour enfants à Gatineau où j’ai rencontré pas mal d’autres participants du programme Emploi d’été Échanges étudiants. Le moment le plus drôle au centre de loisirs était le fait que nous devions inventer et utiliser de faux surnoms durant tout l’été, car les enfants ne devaient pas savoir nos vrais noms avant la fin de l’été où nous avions organisé une grande fête à cet effet. Mon surnom était « ladybug » (« coccinelle » en français). Je me suis également rapprochée de certains de mes collègues qui faisaient partie d’un groupe de personnages assez divers et intéressants au centre.

Y : Quel genre d’activités faisais-tu lorsque tu ne travaillais pas?

T : Nous avons fait beaucoup de choses en dehors du travail; en plus, je m’étais fait quelques amis proches et nous faisions souvent des voyages que nous organisions ensemble. Nous avons fait un voyage d’une journée à Ottawa, nous avons fait du kart, nous avons passé un jour à la plage au Parc Lac Lémy et nous avons participé à un festival de musique country, entre autres. J’ai également passé du temps avec ma famille d’accueil qui m’a emmenée un peu plus loin dans la campagne pour rendre visite à sa famille élargie.

Y : Parle-nous de trois choses dont tu te souviendras toujours dans le cadre de ton expérience du programme Emploi d’été Échanges étudiants.

1) L’expérience gratifiante d’enseigner l’anglais aux enfants du centre de loisirs et le fait qu’ils s’en souviennent; 2) l’impression de liberté et d’insouciance que procure le fait de travailler et de vivre dans une autre partie du pays (sans ses parents!), et le voyage retour en train vers la Colombie-Britannique qui était assez émouvant pour moi, car le voyage de 4 jours m’a permis de voir des coins du Canada que je n’avais jamais vus. Le Canada a des paysages tellement beaux, et peu d’entre nous ont la chance de le voir comme nous avons pu le faire.

Y : Un conseil pour ceux qui souhaitent présenter leur candidature au programme Emploi d’été Échanges étudiants?

T : N’hésitez pas! Vous n’avez rien à perdre.


Leave a comment

Community in focus: Langley, BC

Through the YMCA’s Youth Exchanges and Summer Work Student Exchange programs, Canadian youth have the opportunity of visiting some very cool, sometimes little known places across the country!

Today, we want to tell you a bit about Langley, BC!

The city of Langley is a lively spot which still retains its historical charm. Built on and around a number of natural resources — most notably the Nicomekl River — the city streets often come to an abrupt halt as they reach the water, continuing on the other side without a connecting bridge. One of the easiest ways to get to Langley is by taking the Fraser Highway, but this major roadway narrows down to a single-lane road in Langley’s downtown. Langley residents often nickname this stretch “The One-Way.” In the summer, Douglas Park is a main spot for fun and entertainment, and this is where the annual Arts Alive Festival takes place each August.

À travers les programmes Échanges Jeunesse Canada et Emplois d’Été Échanges Étudiants du YMCA, des centaines de jeunes canadiens ont la chance de visiter différentes communautés à travers le Canada.

Aujourd’hui, nous voulons vous parler de Langley, en Colombie Britannique!

La ville de Langley est un endroit animé, qui maintient un charme historique. La ville est entourée de verdure et de ressources naturelles, notamment la rivière Nicomelk. D’ailleurs, les rues de Langley ont tendance à terminer abruptement à la rivière, et à recommencer de l’autre côté, sans qu’il y ait un pont pour relier les deux moitiés! La meilleure façon de se rendre à Langley est de prendre l’autoroute Fraser, mais cette grande artère devient simplement une rue à double sens au centre-ville, que les résidents de Langley surnomment souvent la “One-Way”. Durant l’été, le Park Douglas est l’endroit idéal pour pratiquer un sport ou assister à un concert, et c’est où se déroule le festival Arts Alive au mois d’août.unnamed


1 Comment

Here, History is Beautiful | Ici, l’histoire est belle

#didyouknow that old Quebec is a UNESCO world heritage treasure? The Québec City area boasts a rich historic heritage and beautiful natural surroundings such as the self governing territory of Huron-Wendat Nation at Wendake located in the midst of Québec City or the bohemian neighborhood of  rue Saint-Jean where you can visit J.A. Moisan, the oldest grocery store in North America (1871). There are also many boutiques, restaurants and cafésQuebec city offers a lot of activities to learn history and heritage , one of them is the summer festival.  The  46th Festival d’été de Québec takes place from July 4 to 14, 2013, and offers something for everyone (check out these photos on Flickr from past events).

festival d'ete de quebec logo

There are fun things you can do at a minimal cost or even for free. There will be street performers, an exciting program of circus performances, puppet shows at Parc de l’Esplanade. From Friday July 5 to Sunday July 14, there’s a great choice of free family activities to choose from every day from 10:30 am to 4:30 pm at the Family place. You can enjoy ÉducaZoo and Repti-Zone exhibits where you can learn all about reptiles and exotic animals, take an acrobatics course, skate in the park, participate in a visual arts workshop, a wooden toy-making workshop, and a workshop for budding scientists.

festival d'ete de quebec

—–

#saviezvousque le Vieux-Québec est un joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO? La région de la Ville de Québec tire sa fierté d’un riche héritage historique et de superbes environs naturels, notamment le territoire autonome de la Nation huronne-wendat à Wendake situé au cœur de la Ville de Québec ou le quartier bohème de la rue Saint-Jean, où vous pouvez visiter J.A. Moisan, la plus vieille épicerie en Amérique du Nord (fondée en 1871) ainsi que des boutiques, des restaurants et des cafés. La Ville de Québec offre une multitude d’activités pour apprendre l’histoire et le patrimoine, dont le festival d’été. Le 46e Festival d’été de Québec a lieu de 4 au 14 juillet 2013. Cet événement offre des activités pour tous (visionnez les photographies des événements antérieurs sur Flickr ).

festival d'ete de quebec logo

Qui plus est, vous pouvez participer à des activités à moindre coût ou même gratuitement. Il y aura des artistes de rue, un programme de performances de cirque et des spectacles de marionnettes au Parc de l’Esplanade. Chaque jour, du vendredi 5 juillet au dimanche 14 juillet, toute la famille pourra choisir parmi plusieurs activités de 10 h 30 à 16 h 30 à la  Place de la Famille. Vous pouvez apprécier les expositions ÉducaZoo et Repti-Zone , où vous pourrez en apprendre davantage sur les reptiles et les animaux exotiques, suivre un parcours acrobatique, patiner dans le parc, participer à un atelier d’arts visuels et un atelier pour les scientifiques en herbe.

festival d'ete de quebec


1 Comment

If You Want to Understand today, You Have to Understand Yesterday

Richmond-Hill-Live-Steamers-Bakht-Sajid-web

Richmond Hill Live Stream

Hey all,

We decided to title today’s post with a famous quote from an American Novelist and winner of a Nobel Peace prize in literature, Pearl Buck. This quote is great because it captures the importance of getting to know where you come from through family history, provincial history and Canadian history.

Last week we shared some then-and-now photos of Toronto’s streets, and today we want to continue with Ontario and share with you a great resource. An organization called Doors Open Ontario has been dedicating its efforts since 2002 to facilitating how Canadians goal is, every year between April and October, to invite Canadians  to discover first-hand Ontario’s hidden heritage treasures, some of which have never been open to the public. The great thing about this website is that it provides an extensive list of events across Ontario (and it really is all across Ontario and not just concentrated in the Greater Toronto Area) for you to discover. Locating events is easy. You can either perform a basic search based on the dates and regions, or you can perform an advanced search where you can choose the dates, accessibility options, building type (a place of worship, a museum, etc.), style (Gothic, Victorian, etc.) and landscape type (natural heritage, landscape, etc.)

Open Doors Ontario

We’ve gone through the list and rounded up a few things that are free and awesome! who doesn’t love that combo?

DoorsOpenOntario

1. If you are in Ottawa on June 1st and 2nd you can visit 100 of the city’s most prestigious buildings FOR FREE?! Through Doors Open Ottawa,  you can visit the Heritage Building also known as Ottawa City Hall, and The Vanier Museopark, which is the only francophone museum in Ottawa and one of the rare Canadian museums outside of Quebec dedicated to the French-speaking community.

2. Celebrate Canada! More details on this to come, but aside from July 1st Canada Day, there will be a calendar full of events (including National Aboriginal Day, Saint Jean-Baptiste Day, and Canadian Multicultural Day).

3. On August 17th you can spend your Saturday in Aurora at the Aurora Farmers’ Market and Artisan Fair, which by the way will the 11th since they first open their doors. 

4. Finally, in September although it is far away, we couldn’t resist to tell you about Open Doors Perry Sound, taking place on September 28th. You can spend the entire day hiking through the rugged Balsam Trail, a 3.2 km wilderness trail, running from Balsam Road and Centre Road through to Highway 124, where one can enjoy mixed forest, wetland, and local wildlife sightings.

What are your plans for this summer to explore Canada?

—–

Richmond-Hill-Live-Steamers-Bakht-Sajid-web

Locomotives à vapeur vive de Richmond Hill

Bonjour à tous !

Nous avons décidé d’intituler l’intervention d’aujourd’hui d’après une citation connue d’une romancière américaine et récipiendaire du Prix Nobel de la paix en littérature, Pearl Buck. Cette citation est super, car elle rend bien l’importance de connaître nos origines – que ce soit par l’histoire familiale, l’histoire provinciale ou l’histoire du Canada – afin de pouvoir apprécier ce que vous avez maintenant et pour vous appuyer sur ce qui reste de l’histoire pour aller de l’avant.

La semaine dernière, nous avons affiché quelques photographies d’hier et d’aujourd’hui illustrant les rues de Toronto. Aujourd’hui, nous souhaitons continuer dans cette lignée avec l’Ontario et vous présenter une ressource importante. Il s’agit d’une organisation appelée Portes ouvertes Ontario. Depuis 2002, celle-ci consacre ses efforts, chaque année entre avril et octobre, à inviter les citoyens canadiens à découvrir personnellement les trésors cachés du patrimoine de l’Ontario, dont certains n’ont jamais été dévoilés au public. Fait intéressant : ce site Web fournit une liste exhaustive des événements à découvrir dans tout l’Ontario; il est donc facile de les trouver. Vous pouvez faire une recherche de base en fonction des dates et des régions, ou bien effectuer une recherche avancée  où vous sélectionnez les dates, les options d’accessibilité, le type d’établissement (un lieu de culte, un musée, etc.), le style (gothique, victorien, etc.) et le type de paysage (patrimoine naturel, paysage terrestre, etc.)

Nous avons parcouru la liste et regroupé certains éléments qui sont gratuits et intéressants!

1. Si vous vous trouvez à Ottawa les 1er et 2 juin, vous pourrez visiter 100 des édifices les plus prestigieux de la ville GRATUITEMENT. Par l’intermédiaire de Portes ouvertes Ottawa, vous pourrez visiter  l’hôtel de ville d’Ottawa et le muséoparc Vanier, le seul musée francophone à Ottawa et l’un des rares musées canadiens en dehors du Québec dévoués à la communauté francophone.

2. Le Canada en fête! Davantage de renseignements suivront sur cet événement. Outre la fête du Canada le 1er juillet, il y aura un calendrier rempli d’événements (y compris la Journée nationale des Autochtones, la Saint-Jean-Baptiste et la Journée canadienne du multicuralisme).

3. Le 17 août, vous pouvez passer votre samedi à Aurora, dans le cadre du marché public et de la foire artisanale d’Aurora (Aurora Farmers’ Market and Artisan Fair), qui célèbrera sa 11e année d’existence. 

4. Pour finir, même si septembre est encore loin, nous ne pouvions résister à la tentation de vous parler de Portes ouvertes Parry Sound, qui aura lieu le 28 septembre. Vous pourrez passer toute la journée à faire de la randonnée sur le chemin accidenté Balsam, un sentier de 3,2 km en milieu sauvage, allant du chemin Balsam au chemin Centre par l’autoroute 124. C’est un endroit inédit pour quiconque voulant apprécier la forêt mixte, les terres humides et les rencontres avec des animaux sauvages de la région.

Comment prévoyez-vous découvrir le Canada cet été?